Webmarketeur

  • Niveau d'étude
    Bac +5
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    30 à 40k€

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Comme les nombreuses professions relevant du web et des nouvelles technologies (e-marketer) :

  • Analyse le comportement des internautes.
  • Effectue une veille stratégique sur les concurrents et les partenaires potentiels
  • Négocie l'achat d'espaces médiatiques
  • Analyse les retombées des stratégies marketing mises en place afin de les corriger et de les optimiser
  • Met en place les outils de marketing adéquats afin de faire de l'internaute un e-consommateur :
- Référencement naturel "SEO" et payant, - Affiliation, - Animation du site et fidélisation avec le webmaster (newsletter, article marketing), - Promotion du site (e-publicité, buzz marketing, jeux interactifs), - Partenariat (netlinking etc.) et actions sur les réseaux sociaux. Il maîtrise donc parfaitement le marketing stratégique et opérationnel et possède une bonne culture web. Le webmarketer est amené à travailler très étroitement (voir à reprendre une partie des missions) avec les développeurs web, les community managers et le service communication.

Synonymes

Webmarketeur / web marketeur, webmarketer / web marketer, e-marketer, cybermarketer, chargé de marketing online...

Salaire

Un webmarketer junior peut être rémunéré entre 25 000 et 30 000 euros bruts annuels. Après quelques années d'expérience, le salaire varie entre 30 000 et 35 000 euros bruts par an. Il peut monter beaucoup plus haut avec l'expérience et la spécialisation.

Les plus

  • C'est une profession multitâche, qui demande un grand engagement et une passion pour le Web 2.0, ainsi qu'une adaptation constante aux évolutions des nouvelles technologies et plateformes de médias. Le webmarketer est en relation permanente avec les autres membres de l'entreprise (service technique, commercial, communication). Les salaires sont attractifs.

Les moins

  • Du fait du développement de la sphère Internet, les compétences demandées par les recruteurs sont variées et évoluent très rapidement. A l'instar des métiers traditionnels du marketing, les débouchés ne sont pas aussi importants que le nombre de candidats à s'engager dans cette voie.

Qualités nécessaires

  • Très bonne culture web, et connaissance parfaite du secteur de l'entreprise (produits, identité, clientèle).
  • Curiosité, vieille permanente.
  • Compréhension et maîtrise des outils du e-marketing.
  • Maîtrise de la pratique rédactionnelle.
  • Créativité, capacité d'innovation, prise d'initiative.
  • Esprit d'analyse.
  • Connaissance de l'anglais incontournable.
  • Sens relationnel et esprit d'équipe.

Etudes et formation

S'agissant d'une profession récente, la formation demandée par les employeurs se calque sur les formations en commerce et marketing classiques (BTS/DUT, Licence Pro, Master 1 et 2), avec une expérience ou formation annexe sur les nouvelles technologies demandée. Cependant, depuis quelques années sont apparues des formations spécifiques aux métiers du web 2.0, accessibles à partir d'un niveau bac, bac+2, ou bac+4. Ces formations sont principalement proposées par des écoles privées :

  • INSEEC ,
  • SupInternet
  • Hetic ,
  • EMWeb
  • EEMI
Les facultés développent elles-aussi de plus en plus de formations dédiées au MMD (Marketing, Marketing Direct et E-commerce) de l'IAE de Lille.

Evolutions possibles

Les évolutions de carrière de la profession se font généralement au sein d'une direction commerciale, avec à la clef des fonctions d'encadrement. Le webmarketer peut aussi évoluer vers des missions de conseil. D'autre part, en parallèle de l'évolution constante des technologies de communication, un webmarketer peut se spécialiser et accéder à des postes à double compétence :

  • Webmarketer et Webdesigner,
  • Webmarketer et Traffic Manager,
  • Webmarketer et Community Manager,
  • Webmarketer et Rédacteur Web.

Principaux employeurs

Les métiers du webmarketing se retrouvent dans toutes les entreprises, de la PME à la multinationale, dès l'instant où elles s'intègrent dans l'économie du Web. Un webmarketer peut être recruté directement dans une entreprise privée au sein d'une direction commerciale et marketing. Bien évidemment, les sites d'e-commerce, avec le formidable essor du commerce en ligne, figurent en bonne position parmi les recruteurs. Le webmarketer peut aussi être recruté au sein d'une agence de conseil ou de communication, pour laquelle il effectuera des missions et des campagnes chez différents clients.

Le 13/01/2016

Métiers proches

 
Les offres d'emplois pour Webmarketeur
Voir toutes les offres d'emploi
Les offres de formation pour Webmarketeur
Voir toutes les offres de formation