Sage-femme

  • Niveau d'étude
    Bac +5
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    40 à 50k€

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Le métier de sage-femme est souvent considéré comme le plus beau métier du monde. La profession est essentiellement féminine (99%), mais pas uniquement ; on parle de maïeuticien lorsqu'il s'agit d'un homme. Le terme de maïeuticienne est également utilisé pour les femmes. Elles travaillent en équipe, notamment avec les anesthésistes (pour les anesthésies péridurales) et les gynécologues-obstétriciens (qui gèrent les complications et réalisent certains actes comme la césarienne). Voici les missions des sages-femmes :

  • Avant l'accouchement: Elles assistent la future mère pendant la grossesse. Elles réalisent les échographies et autres examens pour contrôler la santé du bébé. La sage-femme soutient la future mère sur le plan psychologique, et anime les séances de préparation à l'accouchement (parfois en compagnie du futur père).
  • Pendant l'accouchement, la sage-femme accompagne la mère pour que tout se passe bien. C'est le chirurgien (ou le gynécologue-obstétricien) qui effectue les opérations chirurgicales, si celles-ci sont nécessaires (césarienne...).
  • Après la naissance: la sage-femme vérifie que le nouveau-né va bien, et effectue les premiers soins. Les jours suivants, elle s'assure de la santé de la mère et de son enfant et organise les séances de rééducation post-natale.
Les sages-femmes rédigent un certain nombre de documents et s'occupent de la gestion des stocks de matériels qui les concernent.

Salaire

En moyenne, une sage-femme gagne aux alentours de 41 000 Euros brut annuel.

Les plus

  • Le chômage ne touche pas la profession, les hôpitaux et les cliniques peinent à recruter.
  • Il s'agit d'un métier profondément humain, qui constitue le plus souvent une vocation.
  • Les passerelles vers d'autres professions sont nombreuses.

Les moins

  • La première année commune des études de santé n'est pas facile à obtenir.
  • Une fois le diplôme d'Etat obtenu, votre résistance physique et morale sera soumise à rude épreuve..

Qualités nécessaires

  • Sens du relationnel et du soutien pour accompagner les futurs et nouveaux parents
  • Très bonnes connaissances théoriques et pratiques
  • Résistance physique et morale à toute épreuve
  • Capacités pédagogiques (séances d'accouchement, enseignement...)

Etudes et formation

Pour exercer la profession de maïeuticien, il faut être titulaire du diplôme d'Etat de sage-femme. Il correspond à cinq années d'études après le baccalauréat. Le bac scientifique est fortement recommandé. La PACES, première année commune d'études de santé : Pour commencer, l'étudiant(e) doit depuis 2010 obtenir sa Première Année Commune des Etudes de Santé (PACES, PAES ou L1 Santé). Les personnes souhaitant exercer le métier de médecin généraliste, spécialisé, dentiste, pharmacien, masseur-kinésithérapeute, ergothérapeute ou sage-femme suivent le même premier semestre. Le second semestre conserve un tronc commun, ainsi que des enseignements de spécialité.Suivant les résultats obtenus lors des examens, les étudiants sont classés. Ils choisissent une spécialité, le nombre de places étant limité par profession. Par exemple, le numerus clausus de 2011 pour les sages-femmes était fixé à 1015 places. L'école de sage-femme : Si vous faîtes partie des heureux élus, vous pouvez rejoindre l'une des 36 écoles agréées par le Ministère de la Santé. Celles-ci sont rattachées à des Centres Universitaires Hospitaliers (CHU) ou des universités. La formation est divisée en deux cycles, de deux ans chacun. Au terme de la première phase, vous obtenez le diplôme de formation générale en sciences maïeutiques, reconnu depuis peu comme une licence. Suivent deux autres années de formation sanctionnées par le diplôme d'Etat de sage-femme. Durant ces quatre années, des cours théoriques et cliniques sont enseignés, et des stages sont pratiqués. A noter que les étudiants participent à leur premier accouchement dès la première année.

Evolutions possibles

Vous pouvez devenir responsable d'un service de maternité, et obtenir le grade de sage-femme cadre (à l'issue d'une formation d'une année). Il est possible de donner des cours en école, après avoir validé une autre formation, sur un an également. Une fois le diplôme d'Etat de sage-femme obtenu, vous pouvez vous présenter directement aux épreuves du diplôme d'Etat d'puéricultrice.

Principaux employeurs

On estime que 80% des sages-femmes exercent en établissement de santé (que celui-ci soit public ou privé). Il est également possible d'exercer le métier de sage-femme en libéral ou en centre de PMI (Protection Maternelle Infantile). Son rôle est dans ce cas d'informer, de conseiller les futurs ou nouveaux parents.

Le 18/12/2015

Métiers proches

 

Offres de formation
pour : Sage-femme

Les offres d'emplois pour Sage-femme
Voir toutes les offres d'emploi
Les offres de formation pour Sage-femme
Voir toutes les offres de formation