Pontier

  • Niveau d'étude
    BEP / CAP
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    30 à 40k€

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Le métier de pontier ou pontière consiste à conduire un pont roulant. Un pont roulant est un engin de manutention mécanisé permettant le levage et le transport de lourdes charges. Le pontier a pour mission de charger, transporter, décharger les biens confiés tout en levant, manœuvrant l’engin. Ce dernier contient des masses volumineuses et lourdes comme des bateaux, des machines pour le bâtiment, des conteneurs, des ponts mobiles, des écluses, des matières dangereuses... Le pontier a le devoir et l’obligation de respecter les règles de sécurité concernant les personnes situées autour du pont roulant ainsi que les biens qui lui sont confiés et qu’il transporte. Les manutentions qu’effectue le pontier sont dangereuses puisqu’il transporte des charges dans l’espace. Le pontier doit être équipé de protection notamment d'un casque, de chaussures de sécurité, d'un gilet fluorescent et de gants. La possession du permis de conduire B est obligatoire en raison des déplacements qu'il est amené à effectuer.

Synonymes

Le métier de pontier peut avoir plusieurs appellations notamment conducteur de ponts roulants, pontier élingueur, pontier poiré, pontier cabine ou encore conducteur d'engins de levage.

Salaire

En France, un pontier gagne en moyenne 31 000 Euros brut annuel.

Les plus

  • Plaisir pour les personnes appréciant de conduire de tels engins.
  • Poste ne demandant pas de diplôme.
  • Débouché.

Les moins

  • Profession dangereuse.
  • Déplacements : les missions confiées à l'entreprise ne sont pas toujours au même endroit.
  • Possibilité de travailler la nuit, les jours fériés et les week-ends.

Qualités nécessaires

Pontier est une profession à risque. En conséquence, un pontier doit être très prudent au cours de ses diverses manœuvres et respecter les règles de sécurité. Le pontier doit être habile et précis et ne pas être sujet au vertige. Les qualités requises pour un pontier sont aussi d’ordre médical, une bonne santé étant indispensable.

Etudes et formation

Le métier de pontier est accessible sans diplôme et sans expérience professionnelle. Cependant la profession comprenant de nombreux risques la CNAMTS (Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS) dans ses articles R318 et 423 invite les chefs d'entreprise à faire contrôler le savoir-faire et les connaissances du pontier afin d’apprécier son aptitude pour une conduite en toute sécurité. Des centres de formation existent, ceux-ci délivrent des attestations de capacité au poste. Néanmoins un CAP ou un BEP en maintenance industrielle, électromécanique ou électronique est apprécié.

Evolutions possibles

L’évolution possible d’un pontier est de devenir chef d’équipe en interne dans l’entreprise qui l’emploie. Il peut également devenir formateur à la conduite de pont roulant appelé formateur à la conduite d’engins motorisés et de levage. Le pontier peut aussi devenir formateur en conduite de véhicules.

Principaux employeurs

Nombreuses entreprises emploient un pontier : les sociétés de fret ferroviaire, fluvial, maritime, les entreprises industrielles, publiques, manufacturières, de manutention, de levage ou encore les entreprises de location de matériels.

Le 25/08/2016

Métiers proches

 

Offres d'emploi
pour : Pontier

Offres de formation
pour : Pontier

Les offres d'emplois pour Pontier
Voir toutes les offres d'emploi
Les offres de formation pour Pontier
Voir toutes les offres de formation