Pharmacien

  • Niveau d'étude
    Bac +5
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    50 à 60k€

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Le domaine de la médecine est « un monde » vaste qui regroupe différentes spécialités. Cependant, ces différentes spécialités ont un but commun : aider le malade à guérir. Pour ce faire, une branche de la médecine s’occupe de faire le diagnostic et de dire ce dont souffre le malade. Une autre branche a pour objectif de trouver les compositions capables de stopper la progression d’une pathologie. Ce rôle est dévolu au pharmacien qui est donc le chimiste de la médecine. À la vérité, c’est le métier d’apothicaire qui deviendra plus tard celui de pharmacien. Du latin « Apothecarius », son métier consistait à préparer des drogues et des médicaments pour les malades. L’apothicaire était jadis considéré comme un « boutiquier », différent du commerçant et du charlatan par les décoctions qu’il vendait. Mais aujourd’hui, la profession de pharmacien s’est diversifiée et a fait de celui-ci un spécialiste de la prévention médicale et un excellent conseiller. Outre cela, le pharmacien doit gérer son stock de médicaments et tenir sa comptabilité. Cette capacité d’adaptation fait du pharmacien un élément clé des centres hospitaliers, des services de laboratoire et de santé publique, etc.

Synonymes

Comme on l'a vu plus haut, le pharmacien était appelé apothicaire.

Salaire

Le salaire moyen d'un pharmacien est de 50 000 euros selon l'INSEE.

Les plus

  • La profession de pharmacien est de conseiller et de vendre. Ce qui met le pharmacien en relation avec ses « clients ».
  • Le pharmacien est aussi un confident, secret professionnel oblige.
  • C’est un métier qui peut être polyvalent surtout si le pharmacien travaille dans un hôpital.

Les moins

  • Le pharmacien peut par moment avoir un sentiment d’impuissance quant à une pathologie dont on ne trouve pas de remède.
  • Les horaires de travail sont contraignants et il arrive souvent que le pharmacien travaille les week-ends et jours fériés.
  • Il doit par moments gérer des situations d’urgence, en cas de rupture de stock d’un médicament par exemple.

Qualités nécessaires

Il faut, pour être un bon pharmacien, avoir une très bonne qualité d’écoute. Les patients viennent par moment avec des inquiétudes qu’il convient de dissiper par des conseils appropriés. Certains clients ont aussi besoin de réconfort, il faut pour cela trouver les mots justes. Le pharmacien doit aussi être une personne rigoureuse afin de ne pas tomber dans le sentimentalisme.

Etudes et formation

La profession de pharmacien fait en principe suite à des études scientifiques. La plupart des écoles n'acceptent d'ailleurs que le baccalauréat série S. Il faut 6 années d’études pour devenir pharmacien d’officine et 9 années pour devenir pharmacien spécialiste.

Evolutions possibles

Tous les pharmaciens ne travaillent pas dans des officines ou ne sont pas forcément en milieu hospitalier. En effet, le diplôme de docteur en pharmacie peut déboucher sur le métier d’enseignant, de la recherche, de contrôleur de produits pharmaceutiques, etc.

Principaux employeurs

Le pharmacien a plusieurs possibilités d’embauche. Il peut en effet décider de travailler à son propre compte et être indépendant, ou être salarié de la fonction publique, ou salarié d’une officine. Il peut aussi travailler en laboratoire en qualité de chercheur.

Le 11/12/2015

Métiers proches

 
Les offres d'emplois pour Pharmacien
Voir toutes les offres d'emploi
Les offres de formation pour Pharmacien
Voir toutes les offres de formation