Opticien-Lunetier

  • Niveau d'étude
    BEP / CAP
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    30 à 40k€
fiche metier Opticien-Lunetier : Salaire, études, poste, travail Opticien-Lunetier

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Fiche métier Opticien-Lunetier

Retrouvez sur la fiche métier opticien-lunetier toutes les informations utiles sur ce travail : Salaire, études, formation, rôle, description du poste opticien-lunetier, les qualités et compétences requises pour travailler en tant que opticien-lunetier. Le métier opticien-lunetier fait parti du domaine distribution.

A la fois techniques et commerciales, les missions de l’Opticien Lunetier sont assez variées et parfois méconnues. Au sein du magasin, outre le conseil à la clientèle sur le choix des montures de lunettes, des verres ou des lentilles de contact, par rapport à la correction du porteur, ses tâches sont la gestion des stocks, le suivi des commandes, les relations avec les fournisseurs, la comptabilité quotidienne, l’administratif (tiers payant, relations avec les organismes de santé…) ainsi que l’agencement de la vitrine et de la surface de vente. Pour diversifier son activité, il propose également des produits d’entretien, des étuis et autres accessoires liés à l’optique. Il peut également être spécialisé dans des domaines comme la contactologie, la basse vision (loupes), ou les équipements astronomiques (lunettes d’observation). Véritable technicien, son rôle est également de mesurer l’acuité visuelle du client, tout en appliquant la prescription médicale indiquée par l’ordonnance de l’ophtalmologue. Il prend des mesures pour le centrage des verres, et peut même effectuer un examen de vue pour modifier une ordonnance de moins de 3 ans. Au sein de l’atelier, souvent situé en arrière-boutique, il taille, polit et monte les verres sur les montures, et effectue des réglages. Il peut être amené à gérer l’après-vente : réparations, entretien des verres, ajustage des montures…

Salaire Opticien-Lunetier

Quel salaire et combien gagne un opticien-lunetier ?

L’Opticien Lunetier gagne en moyenne 2500 euros bruts par mois en France.

Travail Opticien-Lunetier

Pourquoi et comment travailler en tant que opticien-lunetier ?

Les plus

  • La profession offre de réels débouchés : près de la moitié des français sont porteurs d’une correction visuelle, autant dire que les perspectives d’avenir pour la profession sont plutôt positives ! Les jeunes diplômés trouvent généralement assez rapidement un poste salarié. Certains postes ont même parfois du mal à trouver acquéreur, dans certaines zones géographiques, hors des grandes villes.
  • Un métier varié qui allie esthétisme, technicité, paramédical, service, et vente

Les moins

  • Les salaires octroyés dans la profession sont en baisse ces dernières années
  • Les inconvénients liés aux horaires pour les opticiens exerçant dans un commerce : horaires et travail le samedi

Qualités et compétences nécessaires

Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour être embauché en tant que opticien-lunetier ?

Une grande dextérité manuelle est nécessaire afin de manipuler et d’effectuer l’entretien et la pose des verres et montures. Etre avenant, avoir un bon relationnel est nécessaire afin de communiquer avec la clientèle, mais également afin de travailler en équipe. A cela s’ajoute un esprit commercial appuyé, car l’opticien est également un vendeur ou gérant soumis à un chiffre d’affaires. Il doit être de plus sensible aux tendances de la mode, afin de proposer des produits dans l’air du temps et à la pointe de la technologie.

Etudes et formation

Quelle formation et comment devenir opticien-lunetier ?

Après la 3ème : A partir du CAP, il est possible de se former au métier de monteur optique lunetterie, afin de devenir technicien monteur de verre en atelier. Un Bac Pro optique-lunetterie, préparé en 3 ans, ouvre l’accès à des postes d’assistants opticiens. Il est également possible de passer un Bac STI option optique, sésame vers des études supérieures.Après le Bac : Afin de gérer son propre point de vente, le BTSOL (Opticien lunetier) est requis. Il est accessible aux titulaires d’un Bac scientifique ou technologique (S, STL, STI2D), et se prépare en deux ans. La sélection se fait sur dossier, suivi d’un entretien. Après le BTS, il existe des CQP en alternance pour se spécialiser dans le domaine commercial (management, gestion, droit, finance) ou technique (optométrie, contactologie, basse vision). Une maîtrise d’optométrie (deux ans après le BTS) permet ensuite de se spécialiser techniquement.

Evolutions possibles

Où aller après une carrière de opticien-lunetier ? Que faire après opticien-lunetier ?

Les opticiens salariés, peuvent, après plusieurs années d’expérience, se lancer dans la gestion de leur propre boutique, en franchise, ou plus difficilement, en indépendant.

Principaux employeurs

Quelles sont les entreprises qui recrutent des Opticien-Lunetier ?

Exerçant majoritairement dans de grandes enseignes d’optique (90% des points de vente), ou chez un indépendant, 2/3 des opticiens sont salariés, les autres étant gérants de leur point de vente.

Le 17/12/2015

Fiches métiers proches Opticien-Lunetier