Notaire

  • Niveau d'étude
    Bac +5
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    > 60k€

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Représentants du pouvoir de l'Etat, nommés par la Garde de Sceaux, les 9 000 notaires français sont des officiers publics. Ils sont sous l’autorité d’une chambre départementale ou interdépartementale, et les offices notariaux sont placés sous la surveillance d’un procureur de la République. Chaque document, acte ou contrat, signé, daté, et conservé par un notaire gagne une authenticité juridique au regard de la loi.Un notaire intervient dans des domaines variés. S'il est traditionnellement associé au droit de la famille (contrats de mariage, donations, successions, testaments), le notaire exerce aussi dans :

  • Le droit immobilier : signature de vente, d'avant contrat, négociation de vente.
  • Le droit rural : bail rural,...
  • Le droit des sociétés : création d'entreprise, acquisition/vente de fonds de commerce,...
  • Le droit des entreprises : gestion et conservation des documents sociaux, pactes d'actionnaires,...
  • Le droit de la forêt des groupements forestiers.
  • Le droit patrimonial
Au-delà de son rôle d'authentification, le notaire est dans l'obligation de conseiller ses clients, et peut aussi jouer un rôle de médiateur et de négociateur. Il se doit d'expliquer à ses clients toutes les conséquences de leurs engagements, ou de trouver un compromis quand deux parties sont en désaccord, toujours dans le respect de la loi. Il peut aussi assister certaines structures (entreprise privée, organismes publics) lors de la rédaction de contrats, chartes ou conventions. En dehors de son statut d'officier public, le notaire est un professionnel du privé, qui peut avoir à manager des collaborateurs (clerc de notaire, comptable, assistant juridique...).

Salaire

Un notaire gagne en moyenne plus de 200 000 euros nets par an en France.

Les plus

  • Les débouchés existent, et la tendance actuelle tend vers une plus forte diversification de la profession.
  • Le salaire est attractif.

Les moins

  • Les études sont longues et sélectives, et l'installation à son compte ou en association demande un investissement financier important.
  • De par sa qualité d'officier public, le notaire est soumis à des règles corporatistes strictes (interdiction de pratiquer des activités professionnelles, des opérations spéculatives, respect du secret professionnel, application de sanctions pénales en cas de non-respect du code déontologique).

Qualités nécessaires

  • Discrétion : le notaire est lié au secret professionnel, il ne doit jamais rien révéler des transactions et des actes de ses clients, d'autant plus que ces derniers peuvent se retourner contre lui.
  • Veille juridique : le notaire doit porter une attention particulière aux évolutions juridiques dans de nombreux domaines du droit.
  • Pédagogie : quand il informe sa clientèle, le notaire doit pouvoir lui expliquer clairement la nature de certains mécanismes juridiques parfois très complexes.
  • Diplomatie : le notaire doit avoir un bon sens des relations humaines, il est avant tout un conseiller !

Etudes et formation

Il existe deux cursus pour devenir notaire. Après Master 1 de droit (bac +4), le candidat peut :

  • Soit poursuivre la voie universitaire et intégrer un Master 2 Pro droit notarial, proposé par une vingtaine de facultés françaises. Le futur notaire, après son année de Master 2 Pro, poursuit sur deux années de stage (en qualité de salarié) qui se concluront par la soutenance d'un rapport de stage, et l'obtention finale du Diplôme Supérieur de Notariat (DSN).
  • Soit intégrer l'un des onze Centres de Formation Professionnelle Notariale (CFPN) après réussite à l'examen d'entrée. Suite à une année de formation, l'étudiant passe un examen lui permettant d'obtenir le diplôme d'aptitude aux fonctions de notaire (DAFN), et d’entamer un stage de deux ans, ponctué de contrôles continus.

Evolutions possibles

Un notaire peut exercer seul en qualité de titulaire d'un office notarial. Ces offices sont gérés par le ministère de la justice, qui lui seul a le pouvoir d'en créer de nouveaux. Les créations d'offices restent rares, et de fait, la valeur d'un office est très élevée et l'acquisition est difficile. Le corps des notaires a cependant mis en place un système de prêt interne pour palier à ce problème. Le notaire peut aussi s'associer, à d’autres notaires au sein d'une société civile professionnelle (SCP) ou d'une société d'exercice libéral (SEL). L'association a l'avantage de nécessiter un apport pécuniaire moindre (apport financier ou apport dit d'industrie). Un notaire associé peut alors se spécialiser dans une branche spécifique du droit. Enfin, un notaire peut être simple employé d'un office. Il est soumis au même régime qu'un notaire individuel ou associé, mais d'un point de vue professionnel, il n'est que simple salarié.

Le 13/01/2016

Métiers proches

 

Offres d'emploi
pour : Notaire

Offres de formation
pour : Notaire

BTS Notariat

Omega Finance
PARIS

Master 1re année droit des affaires - partiellement à distance, par internet

Université de Rennes 1 - Service formation continue
RENNES
Les offres d'emplois pour Notaire
Voir toutes les offres d'emploi
Les offres de formation pour Notaire
Voir toutes les offres de formation