Intercepteur

  • Niveau d'étude
    Bac
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    30 à 40k€
fiche metier Intercepteur : Salaire, études, poste, travail Intercepteur

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Fiche métier Intercepteur

Retrouvez sur la fiche métier intercepteur toutes les informations utiles sur ce travail : Salaire, études, formation, rôle, description du poste intercepteur, les qualités et compétences requises pour travailler en tant que intercepteur. Le métier intercepteur fait parti du domaine ingénierie.

Travaillant dans le renseignement au sein de l'armée de l'air, l'intercepteur a pour tâche de traquer et d'intercepter les trafics d'origine électromagnétiques diffusés dans diverses langues.

Synonymes

Quels sont les autres noms du poste intercepteur ?

Parmi les synonymes de la profession d'intercepteur, on peut citer les termes d'intercepteur traducteur ou encore d'intercepteur technique.

Salaire Intercepteur

Quel salaire et combien gagne un intercepteur ?

Un intercepteur gagne en moyenne 37 000 Euros brut annuel, en France.

Travail Intercepteur

Pourquoi et comment travailler en tant que intercepteur ?

Les plus

  • Une profession qui comblera les personnes passionnées par le renseignement et l'analyse de données.
  • Un métier idéal pour les férus d'informatique et de gadgets high tech.

Les moins

  • Une activité qui n'est pas accessible à tout le monde : il est en effet nécessaire de réussir un certain nombre de test de capacité pour être retenu.
  • À l'instar des personnes employées par l'armée, l'intercepteur est contraint de respecter un règlement très strict.

Qualités et compétences nécessaires

Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour être embauché en tant que intercepteur ?

L'intercepteur travaille dans un domaine où informatique et technologie de pointe font partie du quotidien. L'exercice de la profession nécessite donc de maîtriser parfaitement l'outil informatique ainsi que les nouvelles technologies. La collecte d'informations et l'analyse des données inhérentes au métier d'intercepteur obligent ce dernier à faire preuve d'une grande rigueur associée à un sens aigu de l'organisation et des responsabilités.

Etudes et formation

Quelle formation et comment devenir intercepteur ?

Pour espérer devenir intercepteur, il apparaît indispensable de répondre avant toute chose à certaines conditions :

  • Être âgé de moins de 24 ans.
  • Être au moins titulaire d'un baccalauréat.
  • Être en règle à l'égard des devoirs civiques tels que le recrutement ou la JDC.
Si les conditions suivantes sont réunies, il faut ensuite retirer un dossier de candidature au Centre d'information et de recrutement des forces armées ou CIRFA. Dès lors que sa candidature est enregistrée, le candidat doit se présenter à un certain nombre de tests sportifs, médicaux, etc. Si ces derniers s'avèrent satisfaisants, et après avoir obtenu l'autorisation de la commission d'intégration, le candidat est alors admis au sein de l'armée de l'air et signe un contrat d'engagement d'une durée de cinq ans. Devenu élève sous-officier, il se voit obligé de suivre une formation constituée de deux étapes :
  • Une formation militaire, se déroulant à l'École des sous-officiers de Rochefort, conclue par la remise du CAM ou certificat d'aptitude militaire.
  • Une formation de spécialiste axée sur le métier choisi, intercepteur dans notre cas, et récompensée par un brevet élémentaire de spécialiste.

Evolutions possibles

Où aller après une carrière de intercepteur ? Que faire après intercepteur ?

Un intercepteur est susceptible d'évoluer professionnellement de plusieurs manières : En tant que sous-officier, après avoir fait montre de ses compétences au cours de stages et au fil des années, il peut être promu chef d'équipe, chef de service, voire cadre de maîtrise. Un intercepteur sous-officier peut également accéder au corps des officiers soit en réussissant un concours interne, soit, après une quinzaine d'années dans la profession, sur dossier d'entretien.

Principaux employeurs

Quelles sont les entreprises qui recrutent des Intercepteur ?

L'intercepteur est employé par l'armée de l'air.

Le 24/11/2016

Fiches métiers proches Intercepteur