Inspecteur du travail

  • Niveau d'étude
    Bac +3/4
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    30 à 40k€

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Ce fonctionnaire de l’Etat, dépendant du Ministère du Travail, est le garant de l’application du droit du travail (santé et sécurité, conditions de travail, contrats, horaires ou rémunération, fonctionnement des CE…). Dans ce cadre, ses missions sont multiples :

  • Il a un rôle de conseiller et de médiateur auprès des employés, employeurs ou partenaires sociaux, concernant leurs droit et devoirs respectifs, et traite leurs plaintes et revendications.
  • Il effectue des contrôles et audits sur le terrain, au sein des entreprises, et le cas échéant, constate les infractions et applique les sanctions nécessaires.
  • Il peut être sollicité en qualité de témoin ou spécialiste de la législation (par exemple dans le cadre d’un licenciement…).
  • Il peut également mettre en place, selon son affectation, des études et programmes d’emploi, de formation, ou de lutte contre le chômage.

Salaire

Selon son grade, l'inspecteur du travail gagne entre 1 800 et 3 200 euros bruts par mois.

Les plus

  • Un métier varié et enrichissant, où l’on est confronté à des situations et des interlocuteurs très divers. Pas d’ennui possible !
  • La possibilité d’évoluer dans ses missions et son grade au sein de l’administration.

Les moins

  • Un recrutement sur concours sélectif.
  • L’inspecteur du travail ne bénéficie pas toujours d’une image positive auprès du public et des entreprises, il n’est pas toujours accueilli à bras ouverts !
  • La difficulté d’appréhender les différentes législations appliquées aux secteurs d’activités du monde du travail.

Qualités nécessaires

Pour répondre aux exigences de ce poste, il faut savoir faire preuve d’objectivité et d’impartialité dans ses jugements, l’inspecteur est souvent soumis à des pressions et ne doit pas se laisser influencer. Il faut également savoir respecter la confidentialité des éléments qui sont portés à sa connaissance, aussi bien au niveau des entreprises que des salariés, car vous pouvez avoir accès à des données sensibles. En qualité de médiateur entre différents interlocuteurs, intervenant dans des situations de litiges et de conflits, il doit savoir se montrer conciliateur et pédagogue, et surtout faire preuve d’adaptabilité. Concernant les compétences, il faut maîtriser le droit du travail (code du travail, conventions et accords collectifs inhérents à chaque secteur d’activité), et savoir l’interpréter et l’adapter aux situations concrètes et très variées qui se présentent, car le milieu du travail est vaste, et il faut savoir en appréhender toutes les ramifications. Enfin, d’un point de vue organisationnel, il faut être capable de gérer une équipe.

Etudes et formation

Le recrutement de l’Inspecteur du travail se fait par voie de concours (catégorie A). Pour y accéder, il faut être titulaire d’un diplôme Bac +3 ou équivalent. Pour faciliter sa préparation, une classe préparatoire intégrée (CPI) a été mise en place par le Ministère. Les candidats admis suivent ensuite une formation théorique et pratique de 18 mois au sein de l’INTEFP de Lyon (Institut National du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle). La titularisation des étudiants est décidée par un jury de fin d’études.

Evolutions possibles

L’Inspecteur du travail a possibilité d’évoluer au fil de sa carrière vers des grades supérieurs : Directeur adjoint du travail, Directeur du travail… et d’accéder à plus de responsabilités, en animant des équipes plus conséquentes, dans le cadre de projets plus vastes.

Principaux employeurs

L’inspecteur du travail exerce au sein des différentes structures territoriales du Ministère du Travail, et ses missions sont amenées à évoluer selon son lieu d’exercice. Il est affilié aux Directions Régionales de l'Entreprise, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi (DIRECCTE). Dans ce cadre, il est amené à encadrer une équipe administrative et de contrôleurs du travail. Il peut également officier au sein d’organes spécialisés de l'inspection du travail : Inspection du Travail et des Transports, Direction Départementale ou Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales, Inspection du Travail, de l'Emploi et de la Politique Sociale Agricole

Le 01/02/2016

Métiers proches

 

Offres de formation
pour : Inspecteur du travail

Les offres d'emplois pour Inspecteur du travail
Voir toutes les offres d'emploi
Les offres de formation pour Inspecteur du travail
Voir toutes les offres de formation