Inspecteur des impôts

  • Niveau d'étude
    Bac +3/4
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    20 à 30k€
fiche metier Inspecteur des impôts : Salaire, études, poste, travail Inspecteur des impôts

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Fiche métier Inspecteur des impôts

Retrouvez sur la fiche métier inspecteur des impôts toutes les informations utiles sur ce travail : Salaire, études, formation, rôle, description du poste inspecteur des impôts, les qualités et compétences requises pour travailler en tant que inspecteur des impôts. Le métier inspecteur des impôts fait parti du domaine comptabilité et gestion.

L'inspecteur des impôts est un cadre de la fonction publique d'Etat, de catégorie A. Il est rattaché au Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie. Il s’agit d’une profession aux multiples facettes, mais donc l’accès est conditionné par la réussite d’un concours très sélectif.

Salaire Inspecteur des impôts

Quel salaire et combien gagne un inspecteur des impôts ?

La rémunération mensuelle pour un inspecteur des impôts est aux alentours de 2200 Euros brut.

Travail Inspecteur des impôts

Pourquoi et comment travailler en tant que inspecteur des impôts ?

Les plus

  • Les missions de l'inspecteur des impôts sont variées, et il est possible de passer d'une spécialité à une autre au cours de sa carrière.
  • Les perspectives d'évolution sont très intéressantes et la rémunération est attractive.

Les moins

  • Le taux d'admissions aux concours est faible, et le niveau de diplôme est de plus en plus élevé chez les candidats.

Qualités et compétences nécessaires

Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour être embauché en tant que inspecteur des impôts ?

Les inspecteurs des impôts doivent avoir un goût prononcé pour le droit, la gestion et les chiffres. Rigueur et minutie sont, bien entendu, au cœur de ce métier. Le sens des relations humaines et de la pédagogie sont aussi une valeur nécessaire à l’exercice de la profession, d’une part compte tenu des missions d’encadrement qui échoient à l’inspecteur, et d’autre part dans ses rapports directs avec les administrés (professionnels ou particuliers) qui peuvent avoir lieu dans un contexte tendu voir conflictuel (recouvrement, contrôle, etc.).

Etudes et formation

Quelle formation et comment devenir inspecteur des impôts ?

L'accès à la profession d'inspecteur des impôts se fait par concours. Il s'agit d'un concours de catégorie A, organisé par le Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, et ouverts aux titulaires d'un diplôme de niveau II (bac +3 minimum) sous certaines conditions. Ce concours a lieu annuellement, en externe ou en interne, nationalement, et régionalement. Il se compose :

  • D'une épreuve d'admissibilité :note de synthèse sur des questions économiques et financières, et dissertation sur 8 matières au choix (gestion, mathématiques, droit civil, etc.).
  • D'une épreuve d'admission :entretien avec un jury, exposé oral sur un sujet tiré au hasard, ainsi qu'une traduction d'un document en langue étrangère.
Ce concours, à l'instar des concours de fonction publique a des taux de réussites assez bas, du fait du peu de places offertes, et du nombre de candidats s’y présentant. Ces derniers sont très souvent titulaires d'un diplôme supérieur de type master, en économie, droit, mathématique.Après réussite au concours, les candidats deviennent stagiaires et suivent pendant 18 mois une formation complète sur le métier d'inspecteur des impôts. Cette formation a lieu dans l'une des deux écoles nationales des finances publiques situées à Clermont Ferrand et à Noisy-le-Grand, à compter du premier septembre de l'année d'obtention du concours, et ce pendant les 12 premiers mois. Les six derniers mois sont consacrés à un stage pratique.

Evolutions possibles

Où aller après une carrière de inspecteur des impôts ? Que faire après inspecteur des impôts ?

L'évolution de carrière consiste à l'accession aux grades supérieurs de la fonction publique (inspecteur divisionnaire, inspecteur principal), avec donc à la clef des fonctions d'encadrement supérieur et des missions de plus en plus complexes et importantes. Tout au long de sa carrière, l'inspecteur des impôts peut passer d’une spécialité à une autre. Plus rarement, un inspecteur des impôts peut quitter le secteur public et devenir fiscaliste.

Le 04/01/2016

Fiches métiers proches Inspecteur des impôts