Ingénieur télécoms

  • Niveau d'étude
    Bac +5
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    > 60k€

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Spécialisé dans la recherche et le développement, l'ingénieur télécoms n'a de cesse d'expérimenter les technologies les plus récentes et diverses dans l'optique d'améliorer les techniques de communication dans les domaines de la téléphonie fixe ou mobile, mais aussi d'internet, etc. Parfois, il peut également être amené à superviser l'élaboration de téléphones.

Synonymes

Il existe plusieurs synonymes pour désigner la profession d'ingénieur télécoms parmi lesquels ingénieur réseaux télécoms, responsable réseaux télécoms, ou enfin spécialiste réseau d'entreprise.

Salaire

Le salaire moyen d'un ingénieur télécom en France est de 62 000 Euros annuel brut.

Les plus

  • Une rémunération attractive.
  • Une profession qui ravira les passionnés d'informatique et d'appareils high tech.
  • un métier qui regroupe des tâches variées et multiples excluant toute monotonie.

Les moins

  • Une mobilité fonctionnelle ainsi que des horaires parfois contraignants.
  • un métier qui peut engendrer un certain stress, notamment lorsqu'un projet doit être bouclé dans les plus brefs délais.

Qualités nécessaires

Professionnel confronté au quotidien aux ordinateurs et autres appareils high tech, l'ingénieur télécoms doit posséder de solides connaissances scientifiques et faire montre d'une grande adaptabilité aux évolutions technologiques. Outre les compétences susdites, il est également recommandé de disposer de bonnes qualités managériales, pour être apte à mener un projet dans son ensemble, ainsi que d'un sens du contact et des responsabilités particulièrement développé ; la profession exigeant en effet de travailler au sein d'équipes pluridisciplinaires. Enfin, une excellente maîtrise de la langue anglaise apparaît comme indispensable.

Etudes et formation

Même si la profession reste accessible aux universitaires diplômés, la plupart des ingénieurs télécoms sont issus d'une école d'ingénieurs. Parmi les écoles les plus célèbres qui forment au métier, on peut citer l'Ensea de Cergy-Pontoise, Télécom Bretagne, ou encore l'ECE de Paris. Dans tous les cas, la profession exigeant un niveau Master (bac +5), un diplôme d'ingénieur ou un Master en électronique, en réseaux informatiques et télécoms s'avèrent des formations particulièrement appréciées des employeurs.

Evolutions possibles

Au fil des années et après avoir fait preuve de ses compétences, un ingénieur télécoms peut espérer occuper un poste à responsabilités en devenant chef de centre télécoms ou encore architecte réseau.

Principaux employeurs

Parmi les secteurs qui recrutent des ingénieurs télécoms, on recense les sociétés de services en ingénierie numérique, les sociétés de conseils, les opérateurs en téléphonie, mais également maintes grandes entreprises telles celles des secteurs de la banque ou des transports. Citons en outre les secteurs de l'automobile ainsi que de l'aéronautique qui apprécient la présence d'un professionnel hautement qualifié afin de gérer les techniques de télécommunications auxquelles ils recourent.

Le 26/04/2016

Métiers proches

 

Offres d'emploi
pour : Ingénieur télécoms

Offres de formation
pour : Ingénieur télécoms

BTS Electrotechnique (ELEC)

Pôle Formation des Industries Technologiques Vaucluse
AVIGNON

BTS Electrotechnique

CFA Aspect Aquitaine - UFA Sainte Famille
BORDEAUX
Les offres d'emplois pour Ingénieur télécoms
Voir toutes les offres d'emploi
Les offres de formation pour Ingénieur télécoms
Voir toutes les offres de formation