Ingénieur recherche et innovation

  • Niveau d'étude
    Bac +5
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    50 à 60k€

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Ce métier consiste à porter un concept nouveau jusqu'à sa première réalisation, dans une entreprise en général, ou dans tout organisme. Dans la logique temporelle d'acquisition d'un savoir ou d'un produit/service par une entreprise,ce métier s'exerce après le travail de la recherche fondamentale et avant celui du développement, devenu alors systématisé, d'une application connue. Par conséquent, avec le chercheur en partie, il s'agit d'abord de multiplier les projets d'application. Cette créativité sera protégée par des brevets, si il existe des activités inventives et surtout si ces activités sont reconnues comme stratégiques pour l'entreprise. Il s'agit donc de bâtir des mini-projets, avec le marketing, la veille, l'intelligence économique et la stratégie. Dans ce cadre, on va choisir et documenter un produit ou service nouveau à développer, puis faire le nécessaire pour qu'il soit présentable aux clients potentiels (qui peuvent être internes à l'entreprise, ce qui n'est pas plus aisé), dans le but de décrocher un "contrat d'application".L'innovation est coûteuse pour l'entreprise, qui agit aussi dans un milieu concurrentiel. Elle doit donc se faire avec des moyens discrets et rapides, et en travaillant les contacts avec les clients, au moment précis outils sont demandeurs. Si on cherchait un parallèle militaire, ce serait une opération commando sur un terrain inconnu, avec une équipe diplomatique et des journalistes/historiens en tache de fond.Elle peut se faire au travers d'un JV avec une autre entité ou entreprise, cette création commune profite même souvent du nouveau produit pour bâtir son existence juridique.Une telle mise en commun de moyens et de savoirs est très fructueuse. On peut ensuite être amené à épauler les "acquéreurs de l'innovation", lors de l'évolution de celle-ci, et à faire des retours aux chercheurs, auprès de qui on retrouvera aussi d'autres idées..Avoir bourlingué dans l'entreprise est un bon début (voir les qualités). Un chef de projet de développement est bien placé pour "faire de l'innovation". Ce métier est nouveau, peu répandu et peu connu, par conséquent pas encore reconnu. Ce métier est lié à la prise de risque, et celle-ci se fait aussi sur l'évolution de carrière. A chacun de savoir se vendre et passer ce "step", ou y rester par gout de l'action et du risque. Par contre, la gratification personnelle y est garantie. La réussite d'un projet vous pose en avant pour prendre une responsabilité sur le nouveau produit créé, par exemple. Toutefois, vous serez alors en concurrence avec d'autres métiers mieux définis (marketing, gestion,...). C'est aussi un métier de l'ombre dans une entreprise, un métier de pionnier où on essuie les plâtres de la première application, mais aussi un métier de confiance: le dirigeant vous confie un œuf auquel il tient, et qui doit éclore et se multiplier à son tour.C'est aussi un pas vers l'avant dans une carrière, qui permet, par exemple,de comprendre les rouages profonds, les fonctionnements et les blocages de l'entreprise.

Synonymes

  • Ingénieur d'études R&D
  • Ingénieur recherche et développement

Salaire

Le salaire moyen d'un ingénieur recherche et innovation s'élève à 52 000 Euros brut annuel.

Les plus

  • Jamais 2 fois le même projet. Un poste vecteur d'acquisition de compétences, d'autonomie et de polyvalence. Un apport de connaissance transversale de l'entreprise / caractère irremplaçable .

Les moins

  • Peu promu à de nouvelles fonctions car justement jugé irremplaçable. Prise de risque important et donc savoir gérer son stress.

Qualités nécessaires

Il est fondamental d'être curieux et toujours prêt à apprendre et transmettre. Il faut obligatoirement un bon relationnel, car il va falloir écouter, transcrire,argumenter et entrainer. Il faut savoir parler avec le chercheur pour l'extraire un moment de son foisonnement et lui permettre de développer une branche de ses activités. Dans le même temps, il faut savoir convaincre et accompagner les industriels, leur faire construire un planning d'application constructif et raisonné.

Le 27/01/2016

Métiers proches

 

Offres d'emploi
pour : Ingénieur recherche et innovation

Offres de formation
pour : Ingénieur recherche et innovation

Les offres d'emplois pour Ingénieur recherche et innovation
Voir toutes les offres d'emploi
Les offres de formation pour Ingénieur recherche et innovation
Voir toutes les offres de formation