Ingénieur en aérospatiale

  • Niveau d'étude
    Bac +5
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    > 60k€

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

L'ingénieur en aérospatiale est le spécialiste de tout ce que l'Homme est capable de propulser dans l'espace. Satellites, fusées, navettes,... Voilà ce qui occupe les journées de l'ingénieur en aérospatiale. Cet expert intervient à tous les niveaux. On le retrouve donc aussi bien dans les bureaux d'études que dans les phases de conception, de fabrication et de maintenance. Cependant, l'aérospatiale englobe des domaines de compétences extrêmement larges et variés. L'ingénieur est donc l'expert de l'un ou de plusieurs domaines, telle que l'électronique embarqué, la mécanique, l'informatique, l'aérodynamisme...

Salaire

Le salaire d'un ingénieur en aérospatiale avoisine les 65 000 Euros brut annuel.

Les plus

  • Il s'agit d'un domaine passionnant, qui rassemble de nombreuses disciplines, dans un environnement "pionnier".

Les moins

  • L'accès à la formation se fait sur concours d'admission, très sélectif, et les places sont peu nombreuses.

Qualités nécessaires

L'ingénieur en aérospatiale est un professionnel à l'esprit ouvert, communiquant, capable d'évoluer dans des équipes composées de plusieurs nationalités. La maîtrise de l'anglais est donc de mise.De plus, la nature de la profession exige une rigueur absolue, la maîtrise parfaite du raisonnement scientifique et de nombreuses connaissances en technologies de pointe. Bien entendu, l'ingénieur doit constamment mettre à niveau ses acquis dans un domaine qui évolue très rapidement.

Etudes et formation

En France, les ingénieurs en aérospatiale suivent le même cursus que les ingénieurs en aéronautique. Le Bac S est la première étape du cursus. Après une classe préparatoire, il est possible d'intégrer sur concours une des grandes écoles d'ingénieurs qui forment à la profession. On distingue alors deux types d'écoles :

  • Les grandes écoles spécialisées, dont une grande partie est concentrée dans la région toulousaine, telles que l'ISAE, l'ENAC, ou bien encore l'ENSMA, l'ESTACA, etc.
  • Les écoles généralistes, qui proposent des spécialisations dans l'aérospatiale/aéronautique, telles que les Ecoles Centrales (Paris, Lyon,...).

Principaux employeurs

Un ingénieur en aérospatiale nouvellement formé est généralement recruté par un grand groupe industriel (constructeur et équipementier), comme EADS ou Arianespace. Il peut aussi se tourner vers la recherche et intégrer l'un des grands centres français comme l'ONERA, le CNES, etc.

Le 01/02/2016

Métiers proches

 
Les offres d'emplois pour Ingénieur en aérospatiale
Voir toutes les offres d'emploi
Les offres de formation pour Ingénieur en aérospatiale
Voir toutes les offres de formation