Gouacheur en films d'animation

  • Niveau d'étude
    BEP / CAP
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    30 à 40k€

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Les films d’animation remontent au début de l’histoire du cinéma (premier dessin animé réalisé en 1908). Ils constituent en France une filière très importante des arts audio-visuels, avec 351 heures de production, 35 films inédits ayant généré 28,53 millions d’entrées (chiffres du Centre national du cinéma concernant l’année 2009). Le métier de Gouacheur en films d'animation fait partie de la filière traçage, scan et colorisation du cinéma d’animation. Jusqu'à l’arrivée du numérique, son travail consistait à mettre en couleur (à la gouache) les dessins au trait, des différents calques d’animation (layout) en celluloïd. Aujourd’hui, si le cœur du métier reste le même, les techniques de peintures manuelles ont presque entièrement basculé vers le numérique. Enfin, d’une part l’activité s’est ouverte de manière horizontale aux autres filières du film d’animation, par des allers et retours incessants avec les différents postes. D’autre part le gouacheur en film d’animation, qu’il travaille en indépendant ou comme salarié, se voit de plus en plus confier une mission globale de création, souvent dans le domaine de la publicité.

Synonymes

Illustrateur, coloriste.

Salaire

En France, le salaire moyen d'un gouacheur est de 30 400 Euros brut annuel.

Les plus

  • Le secteur est en demande de salariés comme d’indépendants, y compris sans expérience professionnelle.
  • Les possibilités importantes de progression, de la direction d’équipes au poste de réalisateur.
  • Absence de routine et challenge artistique, technique et commercial, sans cesse renouvelé.
  • Diversité des maîtrises d’outils informatiques et des compétences acquises, qui peuvent être négociées dans d’autres secteurs d’activités.

Les moins

  • Les délais de réalisation devant être tenus, le rythme de travail peut être chargé et empiéter sur le temps libre.
  • Une formation permanente indispensable (bien souvent sur le temps libre) pour être à niveau et progresser.
  • La très grande majorité des embauches s’effectuent par relations et bouche-à-oreille. D’où l’intérêt de nouer des contacts dès la formation en école ou lors de stages.

Qualités nécessaires

Sens artistique (dessin, peinture, lumière) et créativité, maitrise parfaite des outils informatiques, minutie, aptitude au travail d’équipe (même le métier est effectué en free lance), relationnel commercial.

Etudes et formation

L’entrée dans la filière peut se faire dès le niveau CAP/BEP et Bac pro, jusqu’au niveau Master (arts appliqués). Un diplôme tel que celui délivré par l’École Supérieure des Métiers Artistiques (déclinée en trois entités : à Toulouse, Nantes et Montpellier) est une garantie d’insertion professionnel de 100 %, à échéance d’une année. À défaut il est nécessaire d’accumuler les stages de formation dans les domaines suivants :

  • Dessin au trait et peinture artistique (au pinceau).
  • Maitrise des logiciels : Adobe Illustrator, Photoshop et After Effects … ; Corel Draw/Painter, ColoriMax, 3 D Max et Maya…
  • Maitrise de la colorimétrie et de la lumière.
  • Techniques de ré-échantillonnage.
  • Règles typographiques.
  • Connaissance de la totalité de la chaine graphique pour un travail collaboratif.
  • Techniques d’analyse de l’image.
  • Pratique de l’anglais technique et commercial (en rapport avec l’activité) indispensable.

Evolutions possibles

Il s’agit là d’un métier qui offre de nombreuses perspectives de promotion, pour une personne ayant une profonde motivation. Direction d’une équipe de graphistes-gouacheurs, accession à la filière de conception des films, voire à la réalisation. D’autre part, une fois acquise la formation et une expérience professionnelle réussie, il est possible de basculer vers la Conception Assisté par Ordinateur pour l’industrie (aéronautique…).

Principaux employeurs

L’industrie cinématographique d’animation (les Majors, mais surtout les PME), la communication publicitaire, l’audio-visuel et …l’administration (Police, Gendarmerie, Services Médias-Communication).

Le 21/07/2016

Métiers proches

 
Les offres d'emplois pour Gouacheur en films d'animation
Voir toutes les offres d'emploi
Les offres de formation pour Gouacheur en films d'animation
Voir toutes les offres de formation