Gestionnaire de sinistres

  • Niveau d'étude
    Bac +3/4
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    30 à 40k€
fiche metier Gestionnaire de sinistres : Salaire, études, poste, travail Gestionnaire de sinistres

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Fiche métier Gestionnaire de sinistres

Retrouvez sur la fiche métier gestionnaire de sinistres toutes les informations utiles sur ce travail : Salaire, études, formation, rôle, description du poste gestionnaire de sinistres, les qualités et compétences requises pour travailler en tant que gestionnaire de sinistres. Le métier gestionnaire de sinistres fait parti du domaine comptabilité et gestion.

Le gestionnaire de sinistres est l'homme (ou la femme) des situations périlleuses. Il intervient lorsque la situation tourne mal et que le client réclame son indemnisation suite à un événement pour lequel il a souscrit un contrat. Il peut être spécialisé dans un domaine particulier (sinistres automobiles, responsabilité civile) ou être plus généraliste. Ses principales tâches sont:

  • Enregistrer le sinistre: c'est lui que le client contacte lorsque le sinistre intervient. Il recueille alors les informations nécessaires à la constitution du dossier: date et lieu du sinistre, personnes impliquées, etc. Il a un rôle de conseil auprès du client.
  • Évaluer les responsabilités et le coût du préjudice: il va se baser sur ses éléments de dossier, sur les témoignages recueillis et si besoin sur l'enquête de l'expert. Cela va lui permettre de juger le degré de responsabilité de son client. Et le montant du préjudice.
  • Prendre une décision: le gestionnaire de sinistres a la lourde tâche de statuer sur les dossiers qu'il suit. Il va vérifier si le sinistre correspond aux garanties données par le contrat. Il va ensuite établir la responsabilité des différents protagonistes (son client et éventuellement un tiers impliqué). Par rapport à ces éléments, il va décider du versement des indemnités et de leur montant.
  • Négocier avec d'autres compagnies d'assurance: dans le cas où un tiers est impliqué dans le sinistre, le gestionnaire de sinistre peut être en contact avec une autre compagnie d'assurance. Il peut alors négocier un règlement à l'amiable. Dans le cas contraire, il va défendre les intérêts de sa compagnie et de son client et tenter de trouver la meilleure solution possible.

Salaire Gestionnaire de sinistres

Quel salaire et combien gagne un gestionnaire de sinistres ?

En moyenne, un gestionnaire de sinistre touche 64 000 Euros brut annuel.

Travail Gestionnaire de sinistres

Pourquoi et comment travailler en tant que gestionnaire de sinistres ?

Les plus

  • C'est un métier diversifié. Chaque cas traité est différent.
  • La dimension sociale est importante. Un gestionnaire de sinistres est en contact permanent avec la clientèle de la compagnie d'assurance.
  • L'assurance est un secteur porteur.
  • Les possibilités d'évolution professionnelle sont réelles et les offres de recrutement sont nombreuses.
  • Le salaire est attractif.

Les moins

  • Il faut parfois savoir être ferme et refuser une indemnisation à une personne. Il faut être solide nerveusement pour ne pas laisser ses sentiments prendre le dessus sur son professionnalisme. Gérer des sinistres quotidiennement peut être déprimant à terme.

Qualités et compétences nécessaires

Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour être embauché en tant que gestionnaire de sinistres ?

Le gestionnaire de sinistre est rigoureux et organisé. Il a un bon esprit d'analyse et il est capable d'arbitrer des situations complexes. Son jugement est fiable. Cela lui permet de prendre les décisions adaptées aux situations les plus compliquées. Il est autonome. Il travaille seul et il est responsable de ses dossiers. Il est capable de prendre les décisions seul. Il a des qualités d'écoute développées. Il sait être ferme et objectif. Il se tient informé de l'actualité de son secteur. Il connaît les nouveaux types de contrat, notamment grâce à des formations. Il a de solides connaissances juridiques et technique. Il maîtrise également l'environnement informatique.

Evolutions possibles

Où aller après une carrière de gestionnaire de sinistres ? Que faire après gestionnaire de sinistres ?

Un gestionnaire de sinistres peut traiter des dossiers de plus en plus complexes en se spécialisant. Il peut par exemple devenir gestionnaire de sinistres pour les entreprises.

Le 21/01/2016

Fiches métiers proches Gestionnaire de sinistres