Développeur logiciel

  • Niveau d'étude
    Bac +2
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    50 à 60k€

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Ce métier consiste à concevoir des logiciels, souvent à la demande d’un client. Le travail débute sur la base d’un cahier des charges présenté par un prestataire. Pour n’importe quels logiciels, la phase de préparation et de mise en place est la plus importante. Tous les paramètres et les fonctionnalités qui doivent être opérationnels à l’intérieur du programme sont soigneusement pensés et calculés avant le codage. Un document est créé appelé « document de conception ». Le projet est tout d’abord interprété et codé. Cela représente la phase de programmation et de codage. Le logiciel ainsi créé est testé. Un audit complet est effectué pour que le client puisse accepter le logiciel. Être développeur de logiciels signifie être capable de concevoir des applications aussi bien pour le web, les mobiles ou les tablettes. Le programmeur doit maîtriser son travail pour qu’il soit exploitable sur différentes plateformes. Un deuxième aspect du métier de développeur de logiciels est la maintenance. Les logiciels et leurs mises en place sur le terrain chez les clients requièrent un suivi, des mises à jour, mais, également, une formation à l’utilisation du logiciel. Le développeur doit faire face à des bugs et les résoudre. Dans certains cas, il doit ajouter des extensions. La prise en considération du développement du logiciel pour s’adapter aux demandes particulières du client est fréquente. C’est le soutien technique, de contrôle et de maintenance.

Synonymes

Développeur informatique, ingénieur développement logiciel, programmeur informatique, ingénieur logiciel en informatique.

Salaire

Le Développeur logiciel touche en moyenne 52 600 euros par an en France, en salaire brut.

Les plus

  • Métier en perpétuel changement, il permet d’apprendre sans cesse grâce à l’évolution rapide du matériel et de tout l’environnement multisupports qui ne cesse de se perfectionner dans une interactivité totale.

Les moins

  • Ce métier demande une grande rigueur dans la conception d’un logiciel d’autant plus s’il doit être installé dans un lieu sensible : hôpitaux, entreprises, banques, etc.
  • Le développeur a une importante responsabilité au niveau de la sécurité et des erreurs informatiques éventuelles à anticiper.

Qualités nécessaires

Pour être un bon développeur de logiciel, persévérance et patience sont nécessaires. Il faut avoir la passion du métier, en effet, la création de logiciels, le codage sont des tâches ardues et longues. Aux premiers essais d’un nouveau logiciel, des erreurs de codage peuvent apparaître, le rendu peut ne pas être comme prévu, il faut alors revoir et refaire des lignes de codage. Un bon programmeur doit maîtriser parfaitement l’anglais technique. Être curieux de tout et se tenir informé de tous les nouveaux langages informatiques est essentiel. La programmation nécessite une grande rigueur et de la méthode, car un logiciel en développement puis livré au client ne tolère aucune faille ni aucun bug à l’usage. C’est un métier très créatif quand le développeur décide de créer ses propres logiciels et applications. La résolution de bogues ou l’implémentation de nouvelles fonctionnalités requiert également de la recherche, de la créativité et de l’invention pour résoudre les problèmes. Les qualités relationnelles sont très importantes pour pouvoir échanger avec le client et comprendre ses attentes.

Etudes et formation

C’est un métier en perpétuelle évolution qui nécessite une formation permanente pour connaître tous les nouveaux langages de programmation, les systèmes d’exploitation et le matériel où sera installé le futur logiciel. Le développeur doit toujours se tenir informé des dernières normes de sécurité De nombreuses possibilités existent pour accéder au métier de Développeur logiciel. Tout d’abord, le bac en génie informatique, le BTS services informatiques aux organisations et le DUT informatique. Pour aller plus loin, il existe la possibilité de licences professionnelles, programmation (développement et administration de systèmes d’information). Au niveau bac +5, on peut envisager un master spécialisé modélisation, optimisation et conception des systèmes. De nombreuses écoles d’ingénieurs et d’écoles privées spécialisées proposent des cursus en informatiques et programmations. Il existe une certification de niveau III de développeur logiciel, délivré par l’état. Cette formation peut se suivre dans les réseaux AFPA.

Evolutions possibles

De multiples opportunités s’offrent à un bon Développeur de logiciel : administrateur de système, expertise technique des réseaux, des bases de données. Il peut devenir chef de projet. Et but ultime, il peut ouvrir sa propre entreprise de conception de logiciels.

Principaux employeurs

Le développeur peut exercer dans un cabinet de création de logiciels ou pour une entreprise informatique. Il peut également travailler directement avec des clients qui lui passent des commandes. L’informaticien a la possibilité d’être à son compte ou en free-lance (missions). Les principaux débouchés se trouvent dans les sociétés de services en ingénierie informatique (SSII).

Le 31/03/2016

Métiers proches

 
Les offres d'emplois pour Développeur logiciel
Voir toutes les offres d'emploi
Les offres de formation pour Développeur logiciel
Voir toutes les offres de formation