Conducteur de Train

  • Niveau d'étude
    BEP / CAP
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    40 à 50k€
fiche metier Conducteur de Train : Salaire, études, poste, travail Conducteur de Train

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Fiche métier Conducteur de Train

Retrouvez sur la fiche métier conducteur de train toutes les informations utiles sur ce travail : Salaire, études, formation, rôle, description du poste conducteur de train, les qualités et compétences requises pour travailler en tant que conducteur de train. Le métier conducteur de train fait parti du domaine transport et logistique.

Officiant dans l’ombre de nos trajets quotidiens, on ne l’aperçoit que rarement : c’est pourtant lui qui assure notre sécurité et notre confort lors de nos déplacements ferroviaires. Seul dans sa cabine de pilotage, mais relié par radio ou téléphone GSM aux agents au sol, son rôle avant le départ est de prendre connaissance de sa feuille de route (limitation de vitesse, tracé du trajet, obstacles éventuels, travaux, intempéries, modifications de dernière minute...), et de s’assurer du bon fonctionnement du train (essais de freins, contrôles des systèmes de sécurité...). Après le départ, il doit surveiller sur son tableau de bord les différentes alarmes et voyants, être vigilant sur la signalisation et les règles de circulation ferroviaire, détecter les éventuels problèmes visibles sur la voie, et réguler sa vitesse, tout en respectant les horaires imposés. Si cela est nécessaire, il est habilité à réaliser des dépannages de premier niveau en cas d’urgence. Il doit pouvoir réagir rapidement en cas d’imprévu, sa priorité étant la sécurité des passagers. Il existe plusieurs catégories de conducteurs de train :

  • Le Conducteur de Manœuvre : comme son nom l’indique, il est chargé des manœuvres de train sur les rames ou sur chantier, ou de la mise en place et raccordement des wagons et des trains avant le départ en gare.
  • Le Conducteur de Ligne : il assure les trajets des trains de marchandises et de voyageurs (TER, TGV...).
  • Pour le transport de voyageurs, la SNCF est l’unique employeur de conducteurs de ligne en France, mais pour le transport de marchandise, d’autres compagnies privées emploient des conducteurs.
La SNCF recrute en fonction de ses besoins, le recrutement n’est donc pas constant, il faut surveiller régulièrement les avis de recrutement sur son site . Concernant le transport de fret, il est de moins en moins utilisé, au profit du transport routier.

Salaire Conducteur de Train

Quel salaire et combien gagne un conducteur de train ?

Un conducteur de train touche plus de 3700 euros mensuel brut en moyenne.

Travail Conducteur de Train

Pourquoi et comment travailler en tant que conducteur de train ?

Les plus

  • Conduire un train, c’est un rêve de gosse qui se réalise !
  • Un poste où l’on travaille en autonomie, tel un cowboy solitaire des rails !

Les moins

  • Le conducteur de train peut être amené à travailler 24h/24h, 7 jours/7, les jours fériés et les week-ends, il peut aussi être débauché à la dernière minute en cas d’urgence (astreintes), et soumis à des découchers en cas de longs trajets (2 nuits maximum).
  • Un recrutement très sélectif.

Qualités et compétences nécessaires

Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour être embauché en tant que conducteur de train ?

Ponctualité et vigilance sont ses qualités premières, il est vital d’être concentré, malgré les horaires parfois décalés, le travail en solitaire, et les conditions atmosphériques. Si le moindre problème survient, il faut être prêt et garder la tête froide. La rigueur est également de mise, car il faut suivre à la lettre des procédures de sécurité et de circulation très strictes, et rendre des comptes à sa hiérarchie. Il n’y a pas de place à l’improvisation ! Physiquement et psychologiquement, il faut pouvoir encaisser les horaires de nuit et la solitude, et être doté d’une excellente acuité visuelle, avec ou sans correction. Une formation technique (électricité, électrotechnique...) peut être un plus, afin de pouvoir intervenir sur de petites pannes des appareils de pilotage ou de contrôle.

Etudes et formation

Quelle formation et comment devenir conducteur de train ?

Le recrutement se fait à partir d’un CAP, ou Bac technologique ou général orienté scientifique, ou Bac Pro en électricité/électronique/maintenance. Pour intégrer la SNCF, il faut être âgé entre 18 et 30 ans, avoir un casier judiciaire vierge, et être apte médicalement. Après avoir postulé à une annonce de recrutement, et passé les épreuves de sélection comprenant des tests médicaux, et des tests de niveau de connaissances générales, les élèves conducteurs intègrent un centre de formation durant 9 à 10 mois pour un conducteur de ligne, ou 4-5 mois pour un conducteur de manœuvre, période durant laquelle ils sont rémunérés.

Evolutions possibles

Où aller après une carrière de conducteur de train ? Que faire après conducteur de train ?

Affrété en début de carrière sur les trajets de banlieue et le transport de marchandises, le conducteur de ligne évolue petit à petit sur de plus gros trajets, et au bout de plusieurs années d’expérience et après sélection, sur les lignes à grande vitesse. Le conducteur peut par examen interne, encadrer une équipe, ou devenir formateur.

Le 15/12/2015

Fiches métiers proches Conducteur de Train