Conchyliculteur

  • Niveau d'étude
    BEP / CAP
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    20 à 30k€

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Amoureux de la mer et de ses fruits, le conchyliculteur est le spécialiste de l'élevage de coquillages. Les fameux parcs à huitres (ostréiculture) et à moules (mytiliculture) que l'on retrouve sur les côtes françaises viennent immédiatement à l'esprit, mais le conchyliculteur peut aussi :

  • se spécialiser dans l'élevage de coquillages communs comme la coque, la palourde, la praire et les pectinidés (coquille Saint Jacques et pétoncle),
  • se spécialiser dans l'élevage de coquillages plus rares, comme l'ormeau (halioculture).
  • La conchyliculture est une profession de plein air, qui s'exerce dans le milieu naturel : en mer (ormeau), sur l'estran (bouchot et parcs à huitre), ou dans les claires. Ce sont donc les cycles saisonniers, de marée et biologiques qui régissent l'activité du conchyliculteur. Hiver comme été, par temps de pluie ou par grand soleil, le conchyliculteur, en véritable fermier de la mer, s'applique à entretenir " ses champs ", au rythme des étapes particulières qui jalonnent cette activité :
  • éclosions en bassin artificiel,
  • captage des larves/naissains,
  • élevage sur site,
  • affinage des produits,
  • commercialisation.
  • Actuellement, la plupart des entreprises de conchyliculture sont des exploitations conchylicoles qui gère la totalité de la production, du captage à la vente. Ce sont traditionnellement des exploitations de petites tailles (un chef d'exploitation et quelques ouvriers conchylicoles). Cependant, certaines entreprises se spécialisent uniquement dans une de ces étapes (exemple : écloserie conchylicole).Métier de passion, la conchyliculture est aussi un métier d'enjeu ! La demande en fruits de mer n'a jamais été aussi forte qu'actuellement. Cependant, l'activité est fortement liée au milieu naturel, et donc à sa qualité. Les crises sanitaires (pollution humaine ou naturelle, appauvrissement et détérioration du milieu) ont un impact économique dévastateur sur la profession. Il y a donc, pour le conchyliculteur, un intérêt tout particulier à maîtriser les risques sanitaires, et donc à s'investir dans la protection de l'écosystème qu'il exploite, à mieux comprendre le cycle de vie et les risques naturels qui menacent les espèces qu'il " cultive ", et à diversifier sa production en exploitant de nouvelles ressources.

    Salaire

    Le Conchyliculteur gagne en moyenne 24 000 euros bruts par an en France.

    Les plus

    • La conchyliculture est une activité de passionnés, qui s'exerce directement au contact de l'environnement maritime.

    Les moins

    • L'installation à son compte demande un investissement financier conséquent, et se fait de plus en plus par le biais d'associations entre plusieurs conchyliculteurs.
    • Les horaires sont variables, en fonction des marées, du cycle biologique des coquillages et surtout de la demande (rush des fêtes de fin d'années).
    • Malgré la forte demande, c'est un secteur en crise, touché par des crises sanitaires récurrentes et mis à mal par la concurrence étrangère.

    Qualités nécessaires

    Il s'agit d'un travail très physique. Une bonne santé et le goût pour le travail en plein air sont donc de mise ! Il faut aussi être débrouillard en mécanique, et idéalement posséder les permis adéquats (certificat d'aptitude à la conduite des navires conchylicoles) : navire amphibie, chaland. Enfin, le conchyliculteur qui possède sa propre exploitation doit avoir d'excellentes notions de comptabilité, de gestion humaine, et connaître à la lettre la législation qui s'applique à son type de production.

    Etudes et formation

    L'accès à la profession peut se faire dès le niveau CAP pour un ouvrier conchylicole, mais le cursus peut se poursuivre jusqu'à la licence professionnelle (le niveau Bac est un minimum pour une installation à son compte) :

  • CAP conchyliculture.
  • Bac Pro productions aquacoles.
  • Bac Pro cultures marines.
  • BTSA productions aquacoles.
  • Licence Professionnelle « production animale spécialité aquaculture ».
  • Evolutions possibles

    L'évolution de carrière traditionnelle est l'installation à son compte et l'agrandissement de l'exploitation. L'exploitant conchylicole peut aussi diversifier ses activités :

  • Activités annexes : écotourisme et pescatourisme, transformation et conditionnement agroalimentaire, restauration...
  • Exploitation de nouvelles ressources (pétoncles noires, ormeau,...).
  • Diversification des activités commerciales (vente sur le port, sur le marché, sur le chantier), partenariat, labels...
  • Le 17/12/2015

    Métiers proches

     
    Les offres d'emplois pour Conchyliculteur
    Voir toutes les offres d'emploi
    Les offres de formation pour Conchyliculteur
    Voir toutes les offres de formation