Commercial export

  • Niveau d'étude
    N.C
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    30 à 40k€

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

De la PME à la grande firme cotée en bourse, toute entreprise qui se développe à l'international fait appel aux compétences d'un responsable de zone export ). Enfin, les chefs de secteurs les plus expérimentés ont la possibilité de diriger la filiale export de leur entreprise en tant que directeur export.

Salaire

Le salaire fixe est proche du SMIC pour un débutant. Avec l’expérience, et en prenant en compte les variables qui s’additionnent au fixe, un commercial export expérimenté peut toucher plus de 40 000 euros bruts annuels.

Les plus

  • La profession offre de nombreux débouchés.
  • C’est un métier enrichissant avec de nombreux interlocuteurs.
  • L’ouverture sur le monde et sur d’autres mentalités est stimulante.

Les moins

  • Les décalages horaires peuvent être importants selon les zones.
  • L’exercice de la profession s’accompagne de déplacements fréquents à l’étranger.
  • Il s’agit d’un métier stressant, avec une forte pression liée aux objectifs commerciaux.

Qualités nécessaires

Le commercial export est avant toute chose un vendeur hors pair. Il sait négocier, convaincre, et connait parfaitement son produit. En outre, il maîtrise l'environnement géographique dans lequel il évolue (pratiques commerciales, concurrence, nature du marché,...). Le commercial export possède un excellent sens de la communication, tant en interne, avec les différents services de son entreprise, qu'en externe. Il reste en contact avec le client depuis la phase de prospection jusqu'à l'après-vente.Le commercial export possède une grande résistance au stress et sait faire face à la pression des résultats et à l'échec d'une négociation. Enfin, le commercial export doit obligatoirement maîtriser l'anglais, la langue du commerce par excellence, ainsi qu'une autre langue étrangère au minimum. Un commercial maîtrisant des langues peu communes mais liées à des marchés intéressants, aura toujours un profil plus attrayant pour un recruteur.

Le 27/01/2016

Métiers proches

 
Les offres d'emplois pour Commercial export
Voir toutes les offres d'emploi
Les offres de formation pour Commercial export
Voir toutes les offres de formation