Coach en image

  • Niveau d'étude
    BEP / CAP
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    < 20k€

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Apparu il y a près de 40 ans aux Etats-Unis, le métier de coach en image, également connu sous l’appellation de conseiller/consultant en image ou coach beauté, a le vent en poupe ! Le coaching (coaching sportif, coaching de vie…) sous toutes ses formes est à la mode, dans une société où l’apparence et l’épanouissement personnel prennent de plus en plus d’importance, dans la vie personnelle comme dans la vie professionnelle. Chômeurs en réinsertion, cadres en quête d’un nouveau souffle, hommes politiques cherchant à conquérir de nouveaux électeurs, particuliers comme professionnels, toutes sortes de profils peuvent faire appel à lui afin de travailler leur image et de l’améliorer. Le rôle du coach en image est de sublimer l’apparence de la personne, en tenant compte de sa personnalité et de ses attentes. Il se différencie en cela du relooking, forme plus radicale et éphémère de conseil en image, très prisée des émissions de télé-réalité, qui s’apparente plus à une transformation qu’à un suivi tenant compte des aspirations de la personne.

Salaire

Pour les coachs indépendants, le salaire dépend de leur activité et des tarifs fixés, mais également de leur renommée. Pour les salariés, il avoisine généralement le SMIC.

Les plus

  • Un métier très attractif et enrichissant, qui allie beaucoup de disciplines variées, à la croisée entre esthétique et psychologie
  • Un métier valorisant, dans lequel on se rend utile à autrui en lui permettant de gagner en épanouissement personnel

Les moins

  • Un métier nouveau aux débouchés incertains, où il peut être difficile de faire sa place
  • Environ 600 coachs en image sont déclarés en France. Comme beaucoup de professions attractives et à la mode, telles que le wedding planner par exemple, les débouchés ne sont pas forcément aussi nombreux que les vocations qu’elles suscitent. Il faut créer sa clientèle, souvent professionnelle, et se faire une place dans le milieu s’avère parfois difficile. Beaucoup de personnes s’improvisent en effet coachs en image, et la profession souffre parfois d’un manque de crédibilité. Souvent, les coachs sont avant tout des professionnels de l’esthétique, qui complètent leur activité en proposant des prestations de conseil en image.

Qualités nécessaires

Le coach doit maîtriser beaucoup de disciplines liées à l’esthétique : colorimétrie (étude de la couleur), morphologie, dessin, mode, stylisme, visagisme (coiffure et maquillage), expression corporelle (gestuelle, maintien…), diététique. Mais la psychologie peut s’avérer également très importante : le malaise physique d’une personne est intimement lié au psychisme ! Le but du coach en image : redonner confiance et estime de soi à sa clientèle.

Etudes et formation

Il n’y a pas de diplôme pour accéder au métier, des certifications professionnelles payantes existent, mais toutes ne sont pas reconnues par l’état, ni par la profession. Il est donc préférable de bien se renseigner au préalable, car des écoles proposant ce genre de formation fleurissent, surfant sur la vague. Un cursus en esthétique, arts appliqués ou mode permet également de se lancer dans la profession, mais une formation spécifique est tout de même recommandée afin d’appréhender les spécificités du métier, qui allie plusieurs disciplines et techniques.

Evolutions possibles

Le coach salarié a la possibilité de se lancer en libéral, ou de prendre la tête d’une agence. Qualités requises

  • Des compétences en esthétique, le goût de la mode sont bien sûr évidents.
  • Il faut également être fin psychologue, afin de cerner le profil et les attentes de ses clients, en tenant compte de leur environnement social ou professionnel.
  • Un coach en free lance doit également avoir des aptitudes commerciales, afin de prospecter en entretenir son portefeuille clients. Il doit également être un gestionnaire rigoureux, car il doit tenir ses comptes, ainsi que l’administratif lié à son activité.

Principaux employeurs

Bien que la grande majorité des coachs exercent en libéral, ils peuvent également officier comme salariés au sein de salons de coiffure, de beauté, ou de spas souhaitant diversifier leurs offres à la clientèle, ou d’agences de coaching en image.

Le 27/01/2016

Métiers proches

 

Offres de formation
pour : Coach en image

Conseiller en image

Karis Formations
MONTROUGE

Bilan de compétences

To Be Continued (TBC)
SERRIS
Les offres d'emplois pour Coach en image
Voir toutes les offres d'emploi
Les offres de formation pour Coach en image
Voir toutes les offres de formation