Chef de projet en démantèlement nucléaire

  • Niveau d'étude
    Bac +3/4
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    N.C
fiche metier Chef de projet en démantèlement nucléaire : Salaire, études, poste, travail Chef de projet en démantèlement nucléaire

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Fiche métier Chef de projet en démantèlement nucléaire

Retrouvez sur la fiche métier chef de projet en démantèlement nucléaire toutes les informations utiles sur ce travail : Salaire, études, formation, rôle, description du poste chef de projet en démantèlement nucléaire, les qualités et compétences requises pour travailler en tant que chef de projet en démantèlement nucléaire. Le métier chef de projet en démantèlement nucléaire fait parti du domaine qualité hygiène sécurité environnement (qhse).

Face à un parc nucléaire français vieillissant, certaines centrales bâties dans les années 60 doivent être démantelées et sécurisées. C’est là qu’intervient un professionnel de plus en plus sollicité : le Chef de Projet en Démantèlement Nucléaire. Il a la lourde responsabilité d’orchestrer les différentes phases du démontage des installations : - La phrase d’arrêt. - La phase de démantèlement. - La phase de décontamination du site. Pour cela, il établit un scénario précis, réalise des études préalables, élabore un planning des travaux. Puis une fois sur le terrain, il encadre une équipe composée de corps de métiers très divers : techniciens/ingénieurs en génie civil, mécanique, électricité, manutentionnaires... afin de s’assurer du bon déroulement des opérations. Il est le garant de la sécurité de ses troupes et du respect des normes environnementales en vigueur, et doit répondre à un cahier des charges très strict : port d’équipements de sécurité (masques, scaphandres...), procédures à respecter, contraintes budgétaires... Le Chef de Projet en Démantèlement Nucléaire opère pour le compte d’entreprises de travaux publics, du secteur de l’énergie, ou de l’environnement, en tant que consultant indépendant ou salarié. Il oeuvre dans le cadre de centrales nucléaires en fin de vie, mais également pour le démontage d’armes, sous-marins, instruments de recherche ou tout autre engin fonctionnant à l’énergie atomique.

Travail Chef de projet en démantèlement nucléaire

Pourquoi et comment travailler en tant que chef de projet en démantèlement nucléaire ?

Les plus

  • La demande en experts de démantèlement nucléaire est amenée à se développer. Avec le renouvellement du parc nucléaire, et les départs à la retraite, la demande en experts en démantèlement est amenée à se développer dans les années à venir. Sachant que le démantèlement d’une centrale peut s’étendre sur 30 à 40 ans, cela laisse une certaine marge de manœuvre pour l’avenir !
  • Un poste qui s’étend sur du long terme

Les moins

  • Un métier qui peut être à haut risque
  • De nombreux déplacements sont nécessaires pour se rendre sur les sites de démantèlement

Qualités et compétences nécessaires

Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour être embauché en tant que chef de projet en démantèlement nucléaire ?

Des compétences techniques pointues doivent être appréhendées dans différentes domaines : génie civil, mécanique, électricité, énergie, radioprotection, environnement... Un bon relationnel, des qualités de manager, et une parfaite maîtrise de son sujet sont nécessaires afin d’encadrer des sous-traitants couvrant de nombreuses compétences et disciplines, mais également afin de négocier et de communiquer avec le client final. Il faut pour cela acquérir quelques années d’expérience dans le domaine nucléaire avant de pouvoir occuper ce poste. Il est nécessaire d’être rigoureux afin de respecter des procédures très cadrées en matière de sécurité, organiser les travaux, et respecter le budget alloué.

Etudes et formation

Quelle formation et comment devenir chef de projet en démantèlement nucléaire ?

L’expérience (en moyenne 5 années), associée à un cursus spécialisé, est primordiale dans ce poste, afin d’appréhender la diversité des compétences nécessaires à une opération de démantèlement. A partir de Bac +3, une License Pro en énergie, spécialité démantèlement et déchets nucléaires ou License Pro en protection de l’environnement spécialité démantèlement, complétée par un Master Pro ITDD spécialité démantèlement d’installations nucléaires, ou un diplôme d’ingénieur en énergie ou en génie atomique, confèrent les connaissances théoriques primordiales à la fonction.

Le 19/01/2016

Fiches métiers proches Chef de projet en démantèlement nucléaire

Offres de formation
pour : Chef de projet en démantèlement nucléaire

La formation par ville pour le métier Chef de projet en démantèlement nucléaire

Où trouver une formation Chef de projet en démantèlement nucléaire ?