Chaudronnier

  • Niveau d'étude
    BEP / CAP
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    20 à 30k€
fiche metier Chaudronnier : Salaire, études, poste, travail Chaudronnier

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Fiche métier Chaudronnier

Retrouvez sur la fiche métier chaudronnier toutes les informations utiles sur ce travail : Salaire, études, formation, rôle, description du poste chaudronnier, les qualités et compétences requises pour travailler en tant que chaudronnier. Le métier chaudronnier fait parti du domaine production.

Un chaudronnier travaille les métaux : le fer, le laiton, le cuivre ainsi que des alliages plus légers comme l'aluminium par exemple. Le travail s'exerce dans des ateliers pour la réalisation des tâches récurrentes, mais il est possible que l'activité soit délocalisée sur un site spécifique, ponctuellement ou non, ou sur des chantiers. Ainsi, les centrales hydrauliques et nucléaires sont des lieux où il est fréquent de voir des chaudronniers en exercice, sachant que les industries pétrolières et chimiques ont de grandes demandes pour tous les travaux en chaudronnerie. Les conditions de travail ne sont pas des plus confortables, l'activité, qui se fait debout, est réalisée dans des espaces avec du bruit et de la poussière, tout en sachant que le chaudronnier est soumis au respect de normes de sécurité particulièrement sévères, notamment au travers du port d'équipements de sécurité spécifiques.

Synonymes

Quels sont les autres noms du poste chaudronnier ?

Le chaudronnier est également appelé artisan en chaudronnerie ou technicien en chaudronnerie.

Salaire Chaudronnier

Quel salaire et combien gagne un chaudronnier ?

Comme dans de nombreux métiers, le secteur dans lequel on évoluera et le niveau d'expérience et de formation que l'on possède définira le salaire mais le salaire moyen annuel brut est de 28 000 euros.

Travail Chaudronnier

Pourquoi et comment travailler en tant que chaudronnier ?

Les plus

  • Un travail en équipe
  • Un métier recherché dans l'industrie

Les moins

  • Des conditions de travail désagréables (bruits,...)
  • Une certaine contrainte physique

Qualités et compétences nécessaires

Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour être embauché en tant que chaudronnier ?

La connaissance des spécificités de différents matériaux doit faire l'objet d'une connaissance parfaite de la part du chaudronnier. A l'aide d'outils qui n'ont de cesse de se moderniser, avec des réglages par commande numérique le plus souvent, le chaudronnier effectue la découpe de pièces en tôle selon des tracés précis, ainsi que la mise en forme de pièces en fonction de la demande. De fait, la connaissance des applications informatiques permettant la commande des outils fait partie des savoir-faire prioritaires du métier, ainsi qu'une capacité à définir les volumes dans l'espace. Une certaine dextérité manuelle est un atout dans le sens où le niveau d'exigence du travail requiert une capacité de précision importante. La nécessité de porter un poids parfois élevé des pièces et machines induit une bonne condition physique bien que la technologie tende à réduire ces contraintes. Le métier de chaudronnier est un travail qui se déroule généralement au sein d'une équipe, où il doit exister une forte collaboration car constituée de différents corps de métiers.

Etudes et formation

Quelle formation et comment devenir chaudronnier ?

Les formations professionnelles qui permettent l'accès à ce métier sont nombreuses et concernent tous les niveaux.

  • CAP, avec entre autres celui en "réalisation en chaudronnerie industrielle" ou de "conducteur d'installations de production"
  • Bac pro "fonderie", "technicien en chaudronnerie industrielle" ou "technicien d'usinage",
  •  BTS en "conception et réalisation en chaudronnerie industrielle" ou en "fonderie"
A noter que l'ensemble de ces formations peut faire l'objet d'un apprentissage ou d'une alternance en contrat de professionnalisation.

Evolutions possibles

Où aller après une carrière de chaudronnier ? Que faire après chaudronnier ?

Le métier de chaudronnier permet une évolution vers des postes d'encadrement, impliquant plus de responsabilités, comme ceux de responsable d'atelier ou de chef d'équipe. Autre option, celle de la spécialisation, nécessitant une formation complémentaire, et qui permettra dès lors d'intégrer un bureau d'études, sur des postes de dessinateurs, ou de chargé de méthodes par exemple. Enfin, la création de sa propre structure est une option, la capacité d'investissement déterminant la taille de l'atelier, sachant qu'il est possible de commencer en tant qu'artisan.

Principaux employeurs

Quelles sont les entreprises qui recrutent des Chaudronnier ?

Le chaudronnier trouvera un emploi au sein d'une entreprise industrielle, artisanales ou métallurgiques, tout en sachant que les domaines pétroliers et chimiques offrent des débouchés intéressants également.

Le 17/02/2016

Fiches métiers proches Chaudronnier