Calorifugeur

  • Niveau d'étude
    BEP / CAP
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    20 à 30k€

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

Peu connu, le calorifugeur joue pourtant un rôle important dans l’environnement : son travail permet de protéger l’environnement en éviter les pertes ou les gains de chaleur et donc de contribuer à l’économie d’énergie et à la réduction des polluants. Ses missions sont d’appliquer, de fixer ou de retirer des matériaux isolants des systèmes de plomberies, des tuyaux, des cuves ou autres appareils de chauffage ou de refroidissement. Il s’occupe également de la mise en place de barrières contre la vapeur, le feu et la fumée. Indispensable lors d’opérations de maintenance, c’est lui qui permet aux autres corps de métier d’accéder au matériel sur lequel ils doivent travailler.

Synonymes

Le calorifugeur est également appelé monteur en isolation thermique, étancheur ou encore couvreur de tuyaux.

Salaire

La rémunération d’un calorifugeur débutant varie entre 1800 et 2200 euros brut mensuel. Un calorifugeur expert percevra quant à lui un salaire se situant entre 2200 et 2750 euros.

Les plus

  • Les déplacements et la disponibilité sont récompensés par des primes élevées pouvant parfois doubler le salaire brut mensuel.

Les moins

  • Le monteur d’isolation thermique est soumis sur le chantier à des conditions climatiques et environnementales difficiles et parfois dangereuses.
  • En atelier, il est demandé au calorifugeur d’être très rapide pour accomplir ses missions.

Qualités nécessaires

Le métier de monteur en isolation thermique nécessite un excellent esprit d’équipe. Le calorifugeur doit être minutieux, rigoureux et manuel. Il doit connaître et respecter les consignes de sécurité, savoir faire preuve d’initiative, mais aussi posséder des notions dans les phénomènes physiques, le travail du métal ainsi que le dessin technique. Les conditions climatiques et environnementales étant difficiles et dangereuses sur les chantiers, une bonne condition physique est indispensable pour exercer ce métier. La mobilité et la disponibilité sont des qualités nécessaires étant donné les nombreux déplacements effectués dans ce secteur.

Etudes et formation

Pour devenir calorifugeur, aucun diplôme particulier n’est exigé. La principale compétence recherchée est d’être capable de travailler correctement en équipe. Un BEP ou un CAP dans les secteurs techniques tels que la métallerie et la chaudronnerie, ou encore un bac professionnel ou un BTS dans les domaines techniques est cependant recommandé pour accéder plus facilement au métier. Des formations existent pour obtenir le titre Professionnel de Calorifugeur Tôlier en Isolation Industrielle et ainsi accéder au métier de monteur en isolation thermique. L’expérience du calorifugeur peut être évaluée sur des niveaux allant de 1 à 3 afin de permettre des évolutions professionnelles plus faciles et plus rapides.

Evolutions possibles

Le métier de calorifugeur offre des perspectives d’évolution vers des postes à responsabilité. En travaillant sur des chantiers plus complexes et en enrichissant ses compétences et son expérience, le monteur en isolation thermique peut accéder à un poste de chef d’équipe, chef de chantier, mais aussi chargé d’affaires ou responsable de centre de profits de calorifuge. Le calorifugeur peut également évoluer vers un poste en atelier de tôlier-traceur. La profession de calorifugeur possède une filière de formation permettant de déterminer le niveau d’expérience du métier afin de faciliter les évolutions professionnelles dans ce secteur.

Principaux employeurs

Les employeurs recherchant des calorifugeurs sont les entreprises du bâtiment ainsi que les entreprises artisanales. Le métier de monteur en isolation thermique est demandé dans les secteurs de bâtiment et travaux publics, de bâtiment gros œuvre et de bâtiment second œuvre. Le calorifugeur peut aussi être un travailleur autonome exerçant pour son propre compte.

Le 04/03/2016

Métiers proches

 

Offres d'emploi
pour : Calorifugeur

Offres de formation
pour : Calorifugeur

Les offres d'emplois pour Calorifugeur
Voir toutes les offres d'emploi
Les offres de formation pour Calorifugeur
Voir toutes les offres de formation