Attaché de presse

  • Niveau d'étude
    Bac +2
  • Compétences
    Top 5
  • Salaire moyen
    30 à 40k€

Niveau d'étude
Niveau d'étude
Bac +5
Répartition par niveau d'étude*

*Basée sur la déclaration des candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Salaire
Salaire moyen
35 000 €/an
Salaire souhaité par les candidats*

*Basée sur le salaire souhaité par les candidats qui occupent/recherchent ce poste dans la CVthèque Regionsjob

Compétences
Compétences
Top 5

Compétences présentes dans les CV*
*Compétences extraites automatiquement à partir des CV contenus dans la CVThèque Regionsjob
Voir + de stats

L’attaché de presse est avant tout un communicant. Il se doit de maîtriser parfaitement son entreprise : ses valeurs, son image, ses produits… Il est l’intermédiaire entre sa firme et les journalistes. Son objectif est qu’on parle de sa société et de son actualité dans la presse, sans que cela soit assimilé à de la publicité. Il se déplace régulièrement pour rencontrer les journalistes. Le côté relationnel de sa fonction est primordial, il se doit de multiplier et d’entretenir son réseau de contacts. Son discours doit être personnalisé, adapté au professionnel qu’il souhaite convaincre : son message aura ainsi plus d’impact. En concurrence avec les autres attachés de presse, il doit être original pour être repris plus largement dans la presse. C’est un milieu compétitif, où l’expérience est très importante et où deux-tiers des professionnels sont des femmes. Voici ses principales fonctions : Il veille à ce que les articles soient nombreux, qualitatifs, et paraissent dans des journaux qui touchent un public large. Il est préférable que les lecteurs soient proches de la cible de l’entreprise. Seul ou en équipe suivant la taille de l’entreprise, il décide des points sur lesquels communiquer. Il rédige les communiqués de presse dans leur ensemble (contenu texte, images, vidéos…). Il fait en sorte qu’ils soient adaptés aux journalistes qu’il cible. Il transmet ensuite son communiqué. Il peut joindre des produits, lors d’un lancement par exemple. Il réalise une veille permanente sur l’évolution des médias. Suivant le produit sur lequel il doit communiquer, c’est à lui de sélectionner les bons médias, les bons journaux, et les journalistes pertinents. Il développe un répertoire de contacts importants. Ils correspondent à des journaux influents, beaucoup diffusés, ou pertinents vis-à-vis des cibles de son entreprise. Au sein des grandes entreprises, il s’occupe également d’organiser des événements pour entourer le lancement d’un produit (conférences de presse…). Il contacte les journalistes potentiellement intéressés, les accueille et les guide pour que le message que souhaite faire passer l’entreprise soit le plus efficace. Il effectue un retour auprès de sa direction sur l’efficacité de ses actions. Il réalise une veille pour récupérer tous les articles qui parlent de son entreprise, et les transmet à son chef de service.

Salaire

Sa rémunération évolue suivant le résultat de ses campagnes : certains revenus sont ainsi constitués d'une part fixe et d'un variable. En agence, les salaires de l'attaché de presse sont plus hétérogènes, et peuvent être très élevés suivant ses clients. L'attaché de presse gagne en moyenne 2500 euros bruts par mois en France.

Les plus

  • Les salaires sont attractifs, notamment en fin de carrière ou en agence (à condition que le portefeuille de clients soit suffisamment grand et qualitatif).
  • C'est un métier passionnant, pour quiconque aime écrire et convaincre.

Les moins

  • Ce n'est pas facile d'entrer dans le monde du travail en tant qu'attaché de presse. La taille de son propre réseau de contacts étant primordial, les entreprises ont tendance à privilégier ceux qui ont de l'expérience.

Qualités nécessaires

  • Il maîtrise à la perfection l'expression écrite et oral.
  • L'anglais est indispensable dans les grandes entreprises principalement, ou lorsque celle-ci exporte ses produits.
  • L'attaché de presse est diplomate et intéressant. Il entretient sans cesse son réseau de contacts.
  • Il possède un fort esprit de synthèse, et se montre si possible créatif pour sortir du lot.
  • Lors d'un lancement de produit, il est très disponible, et doté d'une grande capacité de travail.
  • Il doit se montrer persuasif et convaincant pour défendre l'entreprise.

Etudes et formation

Vous pouvez commencer par un BTS Communication des Entreprises ou un DUT Information Communication, avant de vous diriger vers une Licence, puis un Master Information Communication. L’autre solution consiste à rejoindre une école spécialisée. Vous pouvez vous rapprocher du CELSA à Paris (Centre d’Etudes Littéraires et Scientifiques Appliquées), ou de l’EFAP. Il s’agit de l’Ecole Française des Attachés de Presse, présente à Paris, Bordeaux, Lille, Lyon, ainsi qu’à l’étranger (New-York, Tokyo…). Dans tous les cas, il est conseillé d’aller plus loin que le BTS ou le DUT : le marché du travail est assez exigeant. Les stages sont également très importants, car ils vous permettent de parfaire votre expérience et construire votre réseau.

Evolutions possibles

L'évolution professionnelle de l'attaché de presse dépend notamment de la taille de la structure pour laquelle il travaille. Au sein d'une grande entreprise, il peut devenir chargé des relations publiques, chef de service presse, directeur de l'information, voire responsable de la communication.

Principaux employeurs

Il peut être directement intégré dans l’entreprise, une collectivité locale (pour communiquer sur les actions de l’organisme), ou bien en agence. Il arrive aussi que l’attaché de presse travaille pour un artiste ou à son compte.

Le 18/12/2015

Métiers proches

 

Offres d'emploi
pour : Attaché de presse

Offres de formation
pour : Attaché de presse

BTS Communication

ETS , Ecole Européenne
PARIS

BTS Communication

Omega Finance
PARIS
Les offres d'emplois pour Attaché de presse
Voir toutes les offres d'emploi
Les offres de formation pour Attaché de presse
Voir toutes les offres de formation