Rémunération

Que faire si mon salaire stagne ?

Que faire si mon salaire stagne ?

Les premières années passées, un choix de carrière s’impose : rester en espérant évoluer dans l’entreprise ou partir pour tenter de décrocher un meilleur poste et des responsabilités.

En entreprise, l’amour semble aussi ne durer que trois ans. Certes, il est possible de rester plus longtemps dans une société, mais c’est en général au bout de ce laps de temps que l’on sait s’il existe des opportunités d’évolution professionnelle en interne. Les salariés connaissent la structure, ils ont eu l’occasion, ou non, de se faire connaître du management et donc de progresser ou au contraire de stagner. Dans ce dernier cas, le premier réflexe serait tout naturellement de vouloir aller voir ailleurs. En théorie bien sûr : le marché de l’emploi n’est pas au beau fixe et rien n’assure de trouver un poste plus intéressant et mieux rémunéré ailleurs. D’autant que la faible hausse des salaires est une sensation largement partagée par les salariés. Selon un sondage mené par l’institut Think en début d’année, 62% des personnes interrogées se plaignent d’une stagnation de leur salaire devant le stress (41%), la surcharge de travail (37%) puis le peu d’espoir d’évoluer professionnellement (33%). Preuve que dans une relation de travail, le nerf de la guerre demeure l’argent.

> Etes-vous suffisamment bien payé ?

Demander une augmentation, oui mais comment ?

Si le salaire est un motif de plainte récurrent, demander une augmentation n’est pas chose aisée. Comment en effet justifier que l’on mérite un meilleur salaire ? Beaucoup de salariés n’osent même pas exprimer ce vœu, persuadés de se voir opposer un refus. Pour ceux qui tentent, encore faut-il avoir des choses à mettre en avant. Réalisations, propositions, idées nouvelles, etc. il est important de lister tout ce qui est tangible, concret. Cela pourra jouer lors d’un entretien avec le responsable hiérarchique. Mais pour l’entreprise, d’autres facteurs entrent en ligne de compte : fidélité à l’entreprise, comportement général en interne, liens tissés avec les autres collègues. Une attitude globale à ne pas négliger.

Intégrer une plus grosse structure

Même pour les salariés qui ont tout bon, l’augmentation salariale n’est pas un droit. Certains trouveront plus facile de quitter leur entreprise pour obtenir une meilleure rémunération. Selon le poste, la hausse de salaire ne sera pas toujours mirobolante : en général, pour un même emploi, un salarié peut espérer entre 5 à 10% de plus sur sa fiche de paie. A voir si le jeu en vaut la chandelle. Quitter une PME pour une plus grosse entreprise peut s’avérer en revanche payant. Selon une étude publiée récemment par le ministère du Travail, un employé d’une entreprise de plus de 500 personnes a gagné en moyenne 2 368 euros nets mensuels contre une rémunération de 1 772 euros dans une société de moins de 10 salariés. Autre avantage à partir pour une grande entreprise : les opportunités d’évolution professionnelle sont plus nombreuses.

Partager cet article sur :

le 07/11/2014


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités de l'emploi