Les cabinets de recrutement et l'intérim

Les différentes primes du salarié intérimaire

Les différentes primes du salarié intérimaire

Afin de compenser une certaine précarité, le salarié intérimaire bénéficie d'indemnités qui s'ajoutent à son salaire de base.

L'indemnité de fin de mission

L'indemnité de fin de mission est égale à 10 % de la rémunération brute. Elle peut ne pas être versée quand il y a :

  • rupture du contrat à l'initiative du salarié,
  • faute grave du salarié,
  • cas de force majeure,
  • embauche immédiate en CDI chez l'entreprise utilisatrice,
  • mission-formation.

L'indemnité de congés payés

L'indemnité de congés payés est égale à 10 % de la rémunération brute quelle que soit la mission.

Calcul du salaire de l'intérimaire

Le salaire de l'intérimaire ne peut être inférieur à un autre salarié en poste, à compétences et expériences équivalentes. De la même façon, l'intérimaire a droit aux mêmes avantages que ceux de l'entreprise où il effectue sa mission : 13ème mois, prime de vacances, primes rattachées au poste (de risque, de rendement, de froid, etc.).

Partager cet article sur :

le 07/10/2014


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités de l'emploi