Les réseaux sociaux et l'identité numérique

5 étapes pour travailler sa visibilité en ligne

5 étapes pour travailler sa visibilité en ligne

L'identité numérique est un sujet majeur. En 2014, 52% des recruteurs font des recherches en ligne pour s'informer sur les candidats. Pour que les recruteurs accèdent aux bonnes informations, il est important de suivre une méthode pour faciliter l'accessibilité de ces informations. Voici quelques étapes à ne pas oublier lorsque vous souhaitez travailler votre visibilité sur Internet.

Étape 1 : bien paramétrer les réseaux sociaux

Une partie importante de la visibilité en ligne passe par les réseaux sociaux. Certains peuvent rester confidentiels et d'autres peuvent être utilisés pour améliorer son employabilité. Quoi qu'on décide, il est important de maîtriser les paramètres de confidentialité des réseaux sociaux. Pour Facebook, vous pouvez suivre ce guide. Sur Twitter, toutes vos informations sont publiques par défaut. Vous pouvez passer votre  compte en privé en cochant la case "Protéger mes tweets" dans les paramètres.  Sur Google+, vous devez d'abord accéder à votre profil puis cliquer sur "Bio" pour modifier la visibilité des informations de votre compte.  Enfin, sur les réseaux sociaux professionnels, la plupart des informations sont publiques mais vous pouvez décider de les cacher via les paramètres de confidentialité. Et quel que soit le réseau social, pensez à bien vérifier qui peut accéder aux contenus que vous partagez.

Étape 2 : prendre part aux discussions en ligne

Une fois que vos profils sur les réseaux sociaux sont bien calibrés, n'hésitez pas à prendre part aux conversations liées à votre secteur d'activité. Rejoignez des groupes sur Facebook, des communautés sur Google+ ou des groupes sur LinkedIn. Répondez aux tweets, investissez les forums spécialisés et les espaces publics qui proposent de laisser un commentaire. Restez mesuré mais n'hésitez pas à prouver votre expertise grâce à ces espaces de parole.

Étape 3 : créer du contenu pour prouver ses compétences

Pour aller plus loin, vous pouvez créer votre propre contenu. Là encore, l'idée est de montrer ses compétences publiquement. Soignez la forme, soignez le fond, privilégiez une prise de parole moins fréquente mais plus qualitative. N'hésitez pas à créer votre blog et utilisez les réseaux sociaux pour diffuser vos contenus. Dans ce cadre, pensez à prendre soin des personnes qui interagissent avec vos écrits. Elles prennent le temps de réagir, prenez le temps de leur répondre.

Étape 4 : lier son réseau IRL et son réseau virtuel

Pour maximiser sa visibilité en ligne, il faut également penser à réunir son réseau in real life et son réseau virtuel. Vous collaborez avec un salarié sur un projet ? N'hésitez pas à l'ajouter sur les réseaux sociaux professionnels et à le suivre sur Twitter. Même principe pour vos clients, vos fournisseurs et les personnes avec qui vous discutez dans le cadre de votre travail. Reproduire sur le net votre réseau professionnel peut vous permettre d'accroître votre visibilité.

Étape 5 : mesurer sa visibilité

Enfin, n'oubliez pas qu'on ne maîtrise que ce que l'on mesure. De temps en temps, vérifiez votre visibilité en ligne. Vous pouvez notamment rechercher votre nom sur Google en privilégiant la navigation privée pour éviter d'obtenir des résultats biaisés. Pensez également à regarder sur les réseaux sociaux en recherchant vos nom et pseudo sur l'ensemble des espaces où vous intervenez. Et n'hésitez pas à utiliser des outils : certains permettent de savoir qui parle de nous sur Internet et d'autres nous aident à supprimer nos traces lorsque des contenus néfastes resurgissent sur Google.

Nous avons publié un guide de l'identité numérique. Il rassemble des conseils et des outils pour vous aider à contrôler les contenus qui vous concernent sur Internet. Une bonne ressource pour maîtriser son e-réputation !

Partager cet article sur :

le 26/11/2014 par Thomas


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités de l'emploi