La santé et bien-être en entreprise

Comment éviter un burn out ?

Comment éviter un burn out ?

Le burn out n'est pas à prendre à la légère. Actuellement, on estime que 3 millions de personnes seraient proches de l'épuisement professionnel en France. Pour éviter de faire un burn out, il faut savoir identifier les signes annonciateurs et prendre des mesures pour éloigner ce phénomène.

Pour éviter le burn out, des méthodes de travail adaptées sont nécessaires. Si nous ne pouvons tout maîtriser, certaines permettent de réduire les risques. Mieux vaut prévenir l'épuisement professionnel que le guérir.

Relativiser pour lutter contre le stress

Quelle que soit sa profession, il est important de relativiser. Pour de multiples raisons, on a tendance à surévaluer les conséquences de nos actes : peur des erreurs, du chômage, de la répression... Dans 99% des cas, ces craintes sont infondées et les enjeux sont surestimés. Pour éviter le burn out, analysez le plus objectivement possible les conséquences réelles de vos actes : si vous ne terminez pas une tâche à l'heure, si elle n'est pas parfaitement exécutée ou si vous oubliez de faire quelque chose. Il faut bien évidemment l'éviter, mais cela arrive et ce n'est généralement pas si grave que cela.

Savoir dire non pour éviter les surcharges de travail

Une surcharge de travail peut déclencher un burn out. Pour éviter de cumuler trop de travail en retard, il faut apprendre à dire non. En acceptant toutes les tâches qu'on vous confie sans mesurer le temps nécessaire pour les effectuer, vous risquez de ne plus réussir à suivre le rythme. Avant d'accepter un nouveau projet ou une nouvelle tâche, posez-vous certaines questions : ai-je le temps ? est-ce à moi de le faire ? la personne qui souhaite que je prenne en main ce projet ou cette tâche est-elle dans son rôle ?

Lutter contre les agressions répétées pour se sentir mieux

Les agressions récurrentes peuvent déclencher un burn out. On parle ici des pressions subies, mais également des missions répétées. Un quotidien trop récurrent, ponctué de tâches similaires réalisées à intervalles réguliers, peut rendre le quotidien monotone. On perd alors de vue le sens du travail effectué, son intérêt et sa propre valeur ajoutée. On se sent agressé à longueur de journée à chaque fois qu'une tâche, déjà effectuée des centaines de fois, réapparaît inlassablement dans notre todolist. Si mettre en place des routines peut permettre d'améliorer la productivité, il faut faire attention aux risques inhérents aux tâches récurrentes.

Oublier ce qui ne peut être changé

Pour éviter le burn out, il faut lutter contre les agressions du quotidien. Mais parfois, l'épuisement dû aux efforts pour changer le quotidien est plus important que l'épuisement dû au quotidien lui-même. Si certaines procédures sont figées, si elles ne peuvent être changées, s'il existe trop de réticences au changement, inutile de trop insister. Accepter que certains process soient immuables, c'est économiser de nombreux efforts inutiles pour se concentrer sur l'essentiel. On peut vite s'épuiser contre des institutions figées.

Déconnecter

Autre facteur qui peut provoquer un épuisement professionnel : le travail ininterrompu. Il s'agit d'une mauvaise habitude à éviter, particulièrement présente chez les travailleurs du web. Une fois vos horaires de travail terminés, pensez à déconnecter. Chez vous, évitez de vérifier vos mails professionnel ou d'exécuter des tâches (même minimes). Et au boulot, pensez à faire des pauses réellement déconnectées de votre travail. Elles permettent de se libérer l'esprit et d'éviter la sensation de connexion permanente.

Quoi qu'il en soit, n'hésitez pas à en parler ou à consulter un professionnel dès les premiers signes de l'épuisement professionnel.

Partager cet article sur :

le 03/11/2014 par Thomas


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités de l'emploi