Le réseau professionnel

L'importance de l'identité numérique dans la recherche d'emploi

L'importance de l'identité numérique dans la recherche d'emploi

L'identité numérique, c'est l'image que renvoie chaque individu au travers des informations glanées sur Internet. Les traces en ligne sont multiples : profils sur les réseaux sociaux, blog personnel, articles de presse en ligne, présentations, documents... Mais quelle est l'incidence de l'e-réputation dans la recherche d'emploi ?

48% des recruteurs font des recherches en ligne sur les candidats

En début d'année, nous avons publié une enquête complète sur l'état des lieux du recrutement sur les réseaux sociaux. Un chiffre résume à lui seul l'importance de l'identité numérique dans la recherche d'emploi : 48% des recruteurs font des recherches en ligne sur les candidats. Parfois, cela joue en faveur du candidat : 31% des recruteurs ont déjà recruté un candidat grâce aux informations positives trouvées en ligne. Mais ils sont 35% à avoir écarté un candidat à cause d'informations préjudiciables présentes sur Internet. Parmi les éléments défavorables aux candidats, les recruteurs citent les informations fausses présentes sur les CV, la mauvaise orthographe, les retours négatifs d'anciens collègues ou employeurs, les informations liées à la vie privée ou à la personnalité des candidats. Mais l'absence de traces en ligne est également pointée du doigt, preuve qu'il est important d'entretenir son e-réputation. Les recruteurs apprécient particulièrement quand ils détectent des recommandations de relations professionnelles, des retombées liées aux précédents postes, une activité pertinente sur son secteur d'activité et des traces se rapportant à la personnalité.

Mais le recrutement via les réseaux sociaux reste anecdotique

Si l'accès aux présences web par les recruteurs n'est plus à démontrer, les réseaux sociaux ne sont que très rarement utilisés directement pour recruter. Seuls 3% des candidats ont été recrutés par un réseau social. 45% des DRH placent les sites internet d'offres d'emploi en première position des supports les plus importants pour recruter. Ils ne sont que 3% à placer les réseaux sociaux en première position, ce qui positionne ce support loin derrière les sites carrière (18%), Pôle Emploi (13%), la cooptation (8%), les cabinets de recrutements (7%) et les candidatures spontanées (5%). Mais l'identité numérique ne doit pas être négligée par les candidats, car elle influe directement sur leur employabilité. Des méthodes et des outils existent pour l'entretenir ou l'améliorer.

La frontière poreuse entre la vie hors-ligne et la vie numérique

On dit parfois que la distinction entre la vie professionnelle et la vie personnelle est de plus en plus imperceptible, notamment dans les métiers du web. C'est également le cas de la distinction entre la vie numérique et la vie offline. S'il est possible d'ajuster son identité digitale sur le web, il est important de rappeler qu'il s'agit ni plus ni moins du reflet de sa vie hors-ligne. Avant de travailler son identité sur le web, il est donc important de penser à sa réputation hors-ligne. Si vous professionnel, si vous travaillez bien, si vos collègues ont une bonne image de vous et si vos travaux suscitent l'engouement, votre identité numérique sera naturellement positive.

Quels outils pour entretenir son e-réputation ?

Il existe deux types d'outils : ceux qui permettent d'améliorer son e-réputation et ceux qui permettent de surveiller ce qui se dit de nous sur Internet. Sur aliaz, vous trouverez une liste d'outils pour maîtriser  son identité numérique.  Certains comme Facebook Privacy Watch permettent de bien configurer les paramètres de confidentialité sur Facebook. D'autres vous aident à supprimer les données personnelles présentes sur Internet, voire disparaître des moteurs de recherche. Enfin, certains services comme Google Alertes, Mention ou Alerti sont destinés à avertir les internautes lorsqu'on parle d'eux sur Internet. Des outils indispensables pour surveiller son e-réputation et maximiser ses chances d'être recruté.

Partager cet article sur :

le 28/10/2014 par Thomas



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi