L'entretien d'embauche

Entretien : que répondre à la question "quels sont vos défauts ?"

Entretien : que répondre à la question "quels sont vos défauts ?"

Les employeurs aiment comprendre la personnalité des candidats. Pour cela, rien de mieux que de les interroger sur leurs principaux défauts. Une question à laquelle Louise Enescaux, consultante au sein du cabinet Hudson, conseille de répondre honnêtement sans pour autant se "tirer une balle dans le pied".

"Pour les candidats, cette question est souvent considérée comme piège. Mais pour les recruteurs, c'est une manière de creuser leur personnalité. On attend donc qu'ils y répondent avec franchise et honnêteté. C'est pourquoi il ne faut jamais éluder cette question et encore moins répondre je n'ai aucun défaut. Ce qui ne signifie pas pour autant se dénigrer ou se présenter sous un angle négatif. Il est donc utile de dresser une liste de défauts qui n'ont pas ou peu d'influence pour le poste convoité. En effet, si un commercial répond je ne sais pas convaincre mes interlocuteurs, c'est gênant. Tout comme un trader qui manquerait de résistance au stress...

A l'inverse, si un candidat explique être trop direct, il peut mettre ce défaut en valeur et dire, par exemple : "je suis direct mais mes interlocuteurs savent exactement comment les choses évoluent au quotidien. Je suis en effet totalement transparent dans ma façon de communiquer". De la même façon, la minutie peut être associée à une forme de lenteur. Le candidat devra alors expliquer qu'il est néanmoins capable de rendre un dossier à temps et qu'il saura réagir à l'urgence. En langage RH, c'est montrer ses axes de progrès. C'est précisément ce que recherchent les employeurs : des candidats francs, capables de parler de leurs défauts mais surtout aptes à les dépasser et à s'améliorer".

Partager cet article sur :

le 22/03/2013


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités de l'emploi