L'entretien d'embauche

Comment réussir un entretien d’embauche collectif ?

Comment réussir un entretien d’embauche collectif ?

De plus en plus d’entreprises testent la motivation des candidats en les confrontant en groupe. Un exercice difficile mais pas impossible à réussir.

L'entretien collectif est périlleux à plus d’un titre. Les candidats déjà stressés de réussir leur embauche visualisent d’emblée leurs concurrents. Mis en situation et devant résoudre des problèmes en groupe, les candidats n’ont que peu d’instructions. Livrés pour ainsi dire à eux-mêmes, ils sont donc jugés sur leur comportement, sans savoir exactement quelle attitude adopter. Il convient pourtant de suivre certaines règles, parmi lesquelles le respect des autres candidats.

Mener sans s’imposer

Débat, prise de décision, projet à mener… Lors d’un entretien collectif, les recruteurs, en retrait, analysent les comportements des candidats face à une situation bien précise. Leur but : trouver la personnalité qui correspond le mieux au poste bien sûr mais aussi à l’entreprise, sa culture. Pour les candidats, il faut être subtil. Première règle : écouter et laisser parler les autres candidats avant de partir tous azimuts. Ce n’est qu’ensuite que vous devez faire entendre vos idées et tenter de guider le reste du groupe vers une décision collective. Ne jouez pas aux petit chef ou au plaintif, dans ces exercices il faut débattre, prendre en compte les choix d’autrui pour arriver à une action qui fasse sens et réponde au sujet.

Rester calme en toutes circonstances

Face au petit chef qui cherche à imposer son point de vue, ou qui va même jusqu’à déléguer les rôles à tenir pour chacun, il est tentant de vouloir le rembarrer. Une technique qui ne vous mènera nulle part. Vous êtes précisément évalué sur votre sang-froid, votre capacité à faire face à ces personnalités. Vous devez donc le laisser parler et lui confronter des arguments qui, tout en prenant en compte son point de vue (il ne sert à rien de le fâcher), font véritablement avancer les choses.

Lorsqu’un autre candidat avance des propos intelligents, il ne sert à rien de vous les réapproprier. Pire : critiquer les autres candidats dont les propos pourraient être inconséquents. Même si c’est le cas, il ne sert à rien de les enfoncer. Si un autre candidat raille votre prise de position, ne fuyez pas le combat, mais restez digne. Encore une fois, c’est la qualité de vos arguments et la manière de les présenter qui compte. Enfin, si vous n’avez rien à dire, mieux vaut encore se taire…

Réviser les règles de l’entretien individuel

Si l’entretien collectif est plus déstabilisant que l’entretien individuel, certaines règles sont communes aux deux exercices. Vous devez ainsi vous être parfaitement renseigné sur l’entreprise, connaître précisément le poste pour lequel vous postulez et dans la mesure du possible apprendre le déroulement de l’entretien collectif.

> 10 conseils pour ne pas stresser en entretien d’embauche

Enfin, comme pour tout face à face avec un recruteur, soignez votre présentation vestimentaire, entraînez-vous devant votre glace si besoin et n’hésitez pas à faire l’acteur devant votre glace pour scruter vos éventuels tics de langage afin de les corriger.

> Ces tics de langage qui nuisent à vos entretiens d'embauche

Partager cet article sur :

le 03/12/2014


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités de l'emploi