La santé et bien-être en entreprise

Comment reconnaître un burn out ?

Comment reconnaître un burn out ?

Les causes du burn out étant multiples, de nombreux paramètres entrent en compte. Si chaque burn out est par nature singulier, certains signes ne trompent pas. Mais si vous cumulez plusieurs de ces symptômes, il peut être utile de faire le point pour éviter le burn out.

En France, 3 millions de personnes seraient proches d'un burn out. Un burn out peut subvenir dans de nombreuses situations. Un changement de poste, de responsabilités ou de champ d’action peut mener à un épuisement professionnel. Vous pouvez vous sentir moins efficace qu’auparavant, moins utile et vous pouvez ne plus vous retrouver dans votre emploi. Si autrefois vos fonctions vous enchantaient, elles deviennent ternes, sans saveur et vous ne trouvez plus de plaisir ou de motivation pour effectuer vos tâches. Vous avez l’impression d’être une machine, que le fait que ce soit vous qui réalisiez vos tâches n’apporte aucune valeur ajoutée. Vous ne savez pas trop à qui en parler et ni votre hiérarchie ni vos collègues ne semblent remarquer votre malaise. Cette baisse de la motivation et de l’envie peut entraîner une baisse de l’attention, vous pouvez faire davantage d’erreurs qu’auparavant ou abaisser votre niveau d’exigence.

Comme le travail vous irrite davantage, vous pouvez faire preuve de moins de patience que par le passé avec vos collègues ou vos collaborateurs. Vous reconnaissez qu’il vous arrive d’être un peu dur envers eux et un sentiment de culpabilité vous habite sans que vous puissiez véritablement lutter contre ce phénomène. Vous êtes plus lunatique qu’avant.

Ces symptômes ne sont pas forcément annonciateurs d’un burn out – mais il faut être vigilant. S’ils sont accompagnés de signes plus extrêmes, comme une addiction récente (alcool, cigarettes, drogues) ou si cette addiction s’est soudainement accentuée, si certaines de vos actions sont dangereuses pour vous-même ou pour les autres, vous êtes sans doute proche d’un burn out. N’hésitez pas à en parler ou à consulter un professionnel qui pourra vous accompagner.

Partager cet article sur :

le 22/09/2014



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi