Le contrat de travail

Comment mettre fin à sa période d’essai ?

Comment mettre fin à sa période d’essai ?

Quand une histoire se passe mal entre une entreprise et un salarié, il est parfois préférable d’y mettre un terme. Voici comment s’y prendre pour mettre fin à son contrat de travail en période d'essai.

La période d’essai est une phase transitoire «permettant à l’employeur d’évaluer les compétences du salarié », selon la loi. La réciproque est vraie : l’employé bénéficie de cette période pour tester l’entreprise et s’assurer que le poste lui convient réellement. La période d’essai n’est pas obligatoire mais elle doit être fixée dès l’engagement du salarié dans son principe et dans sa durée. Une fois cette période terminée, le salarié est définitivement engagé.

Comment rompre la période d’essai ?

La rupture de la période d’essai n’est ni une démission ni un licenciement. Pour rompre l’engagement qui les relie, l’employeur comme le salarié peuvent se contenter de notifier leur décision d’y mettre un terme sans motivation. Si l’employeur décide de mettre fin à la période d’essai suite à une faute du salarié, il devra le notifier par écrit et respecter la procédure disciplinaire. Lorsque l’une ou l’autre partie met fin à la période d’essai, aucune indemnité de rupture ne sera versée.

À noter : une lettre de recommandée permet à l’employeur et au salarié de prouver que le délai de prévenance prévu par la loi a été respecté.

Partager cet article sur :

le 13/11/2014



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi