Rémunération

Comment justifier une demande d'augmentation salariale ?

Comment justifier une demande d'augmentation salariale ?

Bon nombre de salariés n'osent pas demander une augmentation de peur qu'elle ne soit pas justifiée aux yeux de leur manager. Pourtant il ne s'agit pas de se justifier mais plutôt d'argumenter explique Laurent Hürstel, Directeur associé en charge des Régions chez Robert Walters. Une nuance qui a son importance.

1. Se référer à des éléments précis 

J'aurai tendance à dire qu'il ne faut jamais justifier quelque chose car c'est se mettre en position de faiblesse. En revanche, il est possible de demander une augmentation et d'argumenter d'après des éléments précis par rapport aux objectifs cités l'année précédente dans l'entretien annuel. Trop de personnes en entreprise demandent une augmentation parce qu'ils s'estiment sous-payés, qu'ils ont des impôts ou la nounou à payer, mais tout cela n'est pas très rationnel pour l'employeur. Il faut se baser sur des faits précis car qui plus est, votre N+1 devra à son tour argumenter pour justifier votre demande auprès de la direction...

2. Se fier à ses résultats

L'entretien annuel sert à faire le point sur les résultats, les améliorations nécessaires et établir des objectifs... L'attribution ou non d'une augmentation est liée à l'atteinte de ces objectifs quels qu'ils soient. La tendance est aux augmentations individuelles au coup par coup. C'est pourquoi se référer à l'ensemble des autres salariés a peu d'intérêt. S'appuyer sur des faits individuels a plus de sens.

3. Définir un montant

Dans le contexte économique difficile, on considère qu'une augmentation de 5% sur son fixe est exceptionnelle, une hausse de 2 à 3% est une très bonne augmentation (ce qui correspond à l'inflation). 1,5% est donc une augmentation que l'on peut qualifier "dans la norme". Tout le monde n'a pas d'augmentation salariale. La tendance entre 2013 et 2014 est d'ailleurs de ne pas réévaluer les salaires.

4. Demander au bon moment

Il ne faut pas forcément hésiter à demander mais il faut le faire de manière intelligente. Les entreprises décident des salaires en début d'année, n'attendez donc pas juillet pour demander votre augmentation. Il ne faut pas forcément attendre l'entretien annuel pour faire sa demande, celle-ci peut se faire à la fin d'un projet ou d'une mission, avant une promotion, lors de nouvelles prises de responsabilités... tout en sachant qu'il faut parfois attendre entre la demande et la date d'effet.

5. Avoir un bon état d'esprit

Pour l'augmenter, l'employeur regarde l'importance de la personne au sein de la structure, évalue son état d'esprit, sa fidélité à l'employeur et sa capacité à participer au développement de l'entreprise. A l'heure actuelle tout le monde critique tout le monde. Une personne à l'état d'esprit déplorable ne risque pas d'être augmentée. A contrario, être fidèle et avoir un état d'esprit positif peut vous faire gagner des points.

Les employeurs sont également prudents face aux gens qui ont tendance à quitter une entreprise quand elles n'obtiennent pas ce qu'elles souhaitent. Les entreprises sont prêtes à faire des efforts en termes de salaire dès lors qu'elles ont l'assurance d'avoir un retour du salarié.

Partager cet article sur :

le 20/02/2014 par Priscilla Gout



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi