La candidature spontanée

Candidature spontanée, comment faire la différence ?

Candidature spontanée, comment faire la différence ?

Vous souhaitez travailler dans une entreprise ou participer à un projet qui vous motive ? N'attendez pas forcément qu'une offre d'emploi soit publiée et prenez les devants en postulant spontanément auprès de l'entreprise qui vous intéresse. Cependant, si vous souhaitez attirer l'attention du recruteur, il est indispensable de suivre quelques règles élémentaires explique Hymane Ben Aoun, fondatrice du cabinet Aravati, chasseur de tête pour le digital.

Quand ?
"Une candidature spontanée peut se faire à tout moment à partir du moment où une entreprise ou un projet vous plaît, d'où l'intérêt de maintenir une veille active sur les secteurs et marchés qui vous intéressent. Mais il faut que votre candidature soit pertinente, que vous ayez des choses précises à apporter à l'entreprise. Bien souvent en effet, les candidats ne se posent pas la question de ce qu'ils peuvent apporter et c'est dommage." 

Comment ?
"Votre lettre de motivation doit expliquer pourquoi vous souhaitez rejoindre l'entreprise, mettre en avant vos talents, ce qui vous séduit dans l'entreprise... Il faut être factuel. Clarté, concision et précision sont selon moi trois compétences clefs qui valent tous les blablas. Et rappelons que la lettre de motivation n'est pas un simple courrier d'accompagnement ou de politesse, elle doit appuyer votre candidature." 

A qui ?
"Il est indispensable d'identifier les bons interlocuteurs, et ce ne sont pas toujours les RH d'ailleurs. Il est possible d'adresser sa candidature au directeur d'un pôle ou d'un projet qui vous intéresse, en mettant toutefois la personne chargée des ressources humaines en copie pour ne pas commettre d'impair. Pour trouver les bons interlocuteurs, pensez à chercher sur les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn ou Viadeo ou à solliciter votre réseau personnel de connaissances pour connaître les process de recrutement si cela est possible."

Pourquoi moi ?
"Pourquoi je peux avoir ma place dans cette entreprise ? Que puis-je lui apporter ? Quelles sont mes connaissances ? Il est essentiel de préparer les réponses à ces questions avant l'entretien d'embauche. En bref, il faut vous vendre - être désirable - ce que peu de candidats font finalement. Certains pensent à tort que montrer trop de motivation va pénaliser leur future négociation de salaire. C'est faux. Montrer votre envie ne vous pénalisera jamais, bien au contraire."

Assumez vos choix de carrière !
"Assumez ouvertement vos choix plutôt que de mentir. Si vous êtes issu d'un autre secteur d'activité, mettez en avant les compétences acquises lors de vos précédentes expériences. Expliquez pourquoi vous souhaitez changer de domaine. Faites exister vos prérequis, capitalisez sur vos connaissances, et s'il vous manque des compétences, investissez sur la formation."

Faites le bilan
"Enfin, si vous n'êtes jamais retenu pour un poste ou si vous faites toujours partie de la shortlist sans réussir à aller plus loin, demandez pourquoi au recruteur, cela vous aidera à faire la différence lors des candidatures suivantes."

Partager cet article sur :

le 18/04/2014 par Priscilla Gout



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi