Les stages

Avis d’experts : à quoi reconnait-on un bon stage ?

Avis d’experts : à quoi reconnait-on un bon stage ?

A la lecture d'une offre de stage, difficile de deviner s'il celui-ci peut enrichir notre parcours professionnel ou non. Pourtant, il y a quelques astuces pour reconnaître un bon stage. Voici les conseils de nos deux expertes.

« Un excellent stage est bien évidemment aussi celui sui donnera à l’étudiant confiance en lui » - Frédérique Rossi – Responsables des relations entreprises et du réseau des Anciens de l’ISEG Group – Campus de Bordeaux.

ISEG_FrederiqueRossi

« Parmi tous les indicateurs qui contribuent à apprécier la valeur d’un stage, quatre me semblent particulièrement utiles et intéressants. Tout d’abord étudier le descriptif. L’offre de stage doit être complète et précise sans pour autant être trop normée. L’entreprise démontre ainsi qu’elle ne cherche pas un stagiaire "à tout faire" mais au contraire une tête bien faite pour participer et contribuer à la réussite de ses projets,  tout en laissant, bien évidemment, la porte ouverte aux idées qui fourmillent dans le cerveau de l'étudiant.

Un bon stage s’effectue le plus souvent dans un secteur d’activité porteur et créateur d’emploi. Il ne faut pas perdre de vue que beaucoup de stages se transforment en CDI. C’est même souvent le processus de recrutement de certaines entreprises ravies de pouvoir compter à long terme sur de futurs collaborateurs qu’elles auront découverts et formés. Un excellent stage est bien évidemment aussi celui sui donnera à l’étudiant confiance en lui. Confiance en ses compétences mais aussi en son savoir-être. Il est donc primordial d’avoir un bon encadrement par un maître de stage disponible et bienveillant tout en se montant exigeant pour faire progresser l’étudiant dans son acquisition de pratiques professionnelles. Enfin, un bon stage est celui qui ouvre son "SAV" en proposant à l’étudiant d’obtenir des recommandations, entre autres sur LinkedIn, et qui lui ouvrira son réseau afin de l’aider à réaliser son projet professionnel. »

« Un bon stage ne doit pas être un stage "fourre-tout" » - Lucie Baudouin, Directrice de Digital Campus à Rennes.

LucieBaudouin

« Souvent, la tâche des étudiants est facilitée car beaucoup d’entreprises bénéficient d’une forte notoriété et d’une belle image qui les rendent naturellement attractives. Mais il ne faut pas pour autant hésiter à aller chercher des informations et à les vérifier. On peut aussi se fier au bouche-à-oreille. Prudence cependant sur les stages proposés par les petites structures unipersonnelles, gérées par une ou deux personnes seulement qui n’ont pas finalement pas de temps disponible pour le stagiaire voire, dans le pire des cas, cherche une main d’œuvre à bas coût. Chez Digital Campus, nous sommes vigilants sur ce point.

Par ailleurs, un bon stage ne doit pas être un stage « fourre-tout » : il doit permettre à l’étudiant de remplir une mission bien définie. Les stages « métier » sont en général de bons stages. Le cas échéant, la mission doit bien identifiée au sein de l’entreprise et bien accompagnée : vous devez avoir un référent pendant votre stage qui vous aidera à monter en compétence.

Chez Digital Campus, nous constatons que les prérequis demandés dans la plupart des stages sont très élevés, ce qui non seulement constitue une barrière pour nos plus jeunes étudiants en recherche de leur premier stage, mais signifie que le stagiaire sera sans doute amené à occuper un poste à responsabilité, au même titre qu’un véritable collaborateur de l’entreprise. Cela peut être assez lourd à porter pour un stagiaire qui ne serait pas bien accompagné.  Aussi, c’est à l’école, lors des ateliers CV, d’accompagner les étudiants dans leurs recherches d’un stage adapté à leur profil. »

> Faites le plein de conseils dans la rubrique Stages de RegionsJob et sur la rubrique Stages de MaFormation

Partager cet article sur :

le 14/01/2016 par Priscilla Gout



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi