Le congé maternité, paternité et parental

Quelles aides financières puis-je toucher pendant mon congé parental ?

Quelles aides financières puis-je toucher pendant mon congé parental ?

Le congé parental d’éducation est un droit accessible à tous les parents, hommes ou femmes. Tout au long de sa durée, il est possible de toucher une allocation : la PréParE, dont le montant va de 145 à 390 Euros selon le temps de travail.

Tout parent peut choisir de prendre un congé parental d’éducation sous réserve d’avoir 1 an d’ancienneté dans l’entreprise dans laquelle il est salarié à l’arrivée de son enfant. Ce congé peut être pris à temps plein ou à temps partiel. Ce droit au congé parental peut être exercé dès la fin du congé maternité (ou du congé d'adoption) mais également jusqu'au troisième anniversaire de l'enfant.

L’employeur ne peut refuser ce congé à son salarié mais en cas de temps partiel, les modalités doivent être définies avec son accord (répartition des heures…). Il ne peut pas non plus refuser une prolongation du congé parental ou une transformation du congé parental en temps partiel.

Le salarié en congé parental d’éducation peut percevoir une allocation (complémentaire à l’allocation de base et au complément de mode de garde) sous certaines conditions.

Les nouveautés depuis 2014

La CAF (Caisse d’Allocations Familiales) peut lui verser la PréParE (Prestation Partagée d'Education de l'Enfant mise en place le 1er octobre 2014, anciennement le CLCA – Complément de Libre Choix d’Activité) chaque mois, ce pendant 6 mois pour le premier enfant et pendant 30 mois (congé post natal compris) à compter du second enfant. Les conditions pour bénéficier de la PreParE sont similaires à celle de l’ancien CLCA.

Quand les deux parents font valoir, ensemble ou successivement, leur droit au congé parental, la durée de versement de la PréParE est prolongée de six mois, dans la limite de 12 mois pour les familles avec un enfant et jusqu’aux 3 ans de l’enfant pour les familles avec deux enfants au moins. Cette prolongation est tout aussi valable pour familles monoparentales.

Quel montant pour la PréParE ?

Le montant de la PréParE est le même que l’ancien CLCA : pour les enfants nés ou adoptés après le 1er avril 2014, l’allocation est de 390,52 euros par mois dans le cas d’un congé parental à temps complet, de 252,46€ si l’activité du parent est égale ou inférieure à un mi-temps et de 145,63€ si le temps partiel oscille entre 50 et 80%.

A noter que le père et la mère peuvent demander simultanément un congé parental partiel. Dans ce cas-là, le montant des deux allocations versées ne doit pas dépasser le montant de celle servie pour le cas d’une cessation totale d’activité.

Comme pour le congé maternité, les personnes au chômage peuvent bénéficier d’un congé parental et donc de la PréParE, à plusieurs conditions : avoir cotisé 8 trimestres dans les deux années qui précèdent la naissance du premier enfant, renoncer à chercher un emploi et donc renoncer à l’ARE pendant le temps du congé (l’Allocation Retour à l’Emploi). La durée de vos droits à l’ARE sera repoussée le temps que durera votre congé parental.

Partager cet article sur :

le 21/11/2014 par Priscilla Gout



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi