La stratégie de recherche d'emploi

5 conseils pour trouver un emploi dans une autre région

5 conseils pour trouver un emploi dans une autre région

Vous souhaitez retourner sur vos terres d'origine ou tout simplement changer d'horizon ? Voici quelques astuces pour mener à bien votre projet.

Chaque année, 1,2 million de Français changent de région, selon l'Insee. Il n'est pourtant pas si simple de réaliser son rêve. Première difficulté : convaincre les recruteurs de vous embaucher, quand ils ont le plus souvent tendance à privilégier des candidats vivant déjà à proximité.

1. Démontrer son implication

De nombreux employeurs écarteront d'emblée les candidats qui ne vivent pas à proximité de l'entreprise. Pour les convaincre que vous êtes la bonne personne mais surtout que vous ne venez pas dans cette nouvelle région comme simple touriste, il va falloir faire preuve de persuasion.

Pour ce faire, vous devrez justifier votre volonté de vous installer dans cette nouvelle région ou, plus simple à justifier, de retourner sur votre terre d'origine. Il va sans dire que de justifier votre envie de sud par exemple par le facteur soleil n'aura que peu d'efficacité auprès du recruteur. Les bons arguments viendront après que vous ayez sondé la vie locale, ce qui implique d'avoir mûrement réfléchi votre projet. De même sur votre CV, n'hésitez pas à ajouter "En recherche d'un emploi de XXX, en région XXX".

2. Avoir une adresse postale locale

C'est une astuce bien connue mais toujours efficace : lorsque vous postulez dans une autre ville, indiquez une seconde adresse postale, à proximité de l'entreprise locale. Une stratégie qui vous évite de mentir mais vous permet de prouver que vous avez suffisamment de ressources pour être rapidement opérationnel dans la ville convoitée.

N'hésitez pas non plus à justifier que vous avez déjà un cercle d'amis ou de la famille dans la région et que vous vous y rendez régulièrement. Là encore, ça rassurera l'employeur.

3. Se renseigner sur le marché de l'emploi local

Si vous souhaitez partir mais que vous n'avez pas encore vu d'offres d'emploi intéressantes, multipliez les sources d'informations sur le marché de l'emploi local. En la matière, Internet est une mine d'informations. Vous pouvez également contacter directement les Chambres de commerce et d'industrie de la région. Votre réseau est également un outil précieux à solliciter : qui sait, un ami d'ami est peut-être au courant d'une place qui se libère dans son entreprise ? Si vous pouvez vous rendre régulièrement sur votre prochain lieu de vie, n'hésitez pas non plus à rendre visite aux cabinets de recrutement et au Pôle emploi local

La collection "Les guides s'installer à" regorge également d'informations pratiques de qualité sur les grandes agglomérations françaises. Le marché de l'emploi et ses principaux indicateurs (salaire moyen, chômage) y sont décortiqués et une liste recense les principaux employeurs de la région.

4. Être prêt à certains sacrifices

Si vous êtes parisien, à moins de changer de région pour une évolution de carrière, il faudra parfois accepter une baisse de salaire. Les différences de prix entre Paris et la province demeurent importantes, particulièrement en ce qui concerne les logements. Selon l'INSEE, l'écart de revenus nets entre Paris et Province est en moyenne de 29%. Attention toutefois à ne pas sous-évaluer votre salaire en déménageant ou à l'inverse à le gonfler artificiellement en postulant en région parisienne.

En effet, si l'on en croit le Baromètre des Salaires édité par Randstad, les écarts de salaire sont parfois bien moins importants. Un exemple concret : un comptable gagne 1 647 euros en moyenne à Paris contre un revenu de 1 619 euros dans le Limousin. De quoi réfléchir au vu des prix des logements. Bref, là encore il faudra vous renseigner le mieux possible sur le marché de l'emploi dans votre secteur d'activité pour ne pas vous tromper lors de l'entretien de recrutement.

5. Penser à l'entretien d'embauche

C'est le grand jour, vous avez enfin obtenu un entretien. Et bien évidemment, vous allez devoir justifier votre souhait de changer de région. Une question légitime : pourquoi en effet traverser la France pour un emploi ? Les études ont beau déploer le manque de mobilité des Français, les recruteurs ont toujours besoin d'être rassurés.

Autre difficulté : comment imposer son propre timing sans braquer le recruteur. En effet, si vous devez vous déplacer à l'autre bout de l'Hexagone pour un premier entretien cela risque de vous coûter cher. D'autant que vous ne pourrez pas aborder la question du remboursement des frais de transport. Suggérez alors que vous êtes joignable par téléphone, visioconférence ou par chat. Une solution qui démontre votre sérieux et qu'un recruteur motivé comprendra parfaitement.

Partager cet article sur :

le 16/01/2015



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi