Progresser en entreprise

5 conseils pour réussir votre entretien annuel

5 conseils pour réussir votre entretien annuel

Si l'entretien annuel est source de stress pour les salariés, il demeure un outil précieux pour analyser leur performance et, selon les opportunités, faire part de leurs souhaits d'évolution professionnelle. Autant mettre toutes les chances de son côté pour y parvenir...

Les entretiens annuels d’évaluation sont encore redoutés par les salariés. Et même s'ils sont de plus en plus contestés, il reste l'outil privilégié des entreprises pour juger du travail et des souhaits des collaborateurs. Pour ces derniers, il est important « de démystifier cet entretien afin d’apparaître confiant et réfléchi aux yeux de son responsable », explique Robert Half, expert mondial du recrutement spécialisé.

> Entretien annuel : ce qu’en attendent patrons et salariés

L’entretien annuel d’évaluation est l’un des rares moments de discussion avec le manager. Pour l’occasion, un petit travail de préparation s’impose.  Il faut commencer par revoir le descriptif de son poste et comparer les missions menées à ce qui était attendu par le management. Pour cela, Il faut se poser quelques questions en amont: « Ai-je réussi à atteindre les objectifs qui m’avaient été fixés l’an dernier ? Si ce n’est pas le cas, pour quelles raisons? Et comment puis-je y remédier ? »

Astuce : noter l’ensemble des points que l’on souhaite aborder lors de ce rendez-vous et amener ses notes le jour J démontre son implication et sa motivation. A contrario, venir  les mains dans les poches peut mettre le manager en mauvaise disposition.   Il est important d’appréhender cet entretien avec l’esprit ouvert, de manière positive. Il est possible que malgré ses efforts, on n’ait pas réussi à atteindre les objectifs fixés. Dans ce cas, il faut se préparer à entendre et à accepter des reproches de la part de sa hiérarchie. Le but est de proposer des solutions d’amélioration des performances pour l’année à venir. Cela dit demandez toujours à votre manager d’expliquer ses points de vue, ses décisions.

 2. Préparez-vous aux reproches

Il est important d’appréhender cet entretien avec l’esprit ouvert, de manière positive. Il est possible que malgré ses efforts, on n’ait pas réussi à atteindre les objectifs fixés. Dans ce cas, il faut se préparer à entendre et à accepter des reproches de la part de sa hiérarchie. Le but est de proposer des solutions d’amélioration des performances pour l’année à venir. Cela dit demandez toujours à votre manager d’expliquer ses points de vue, ses décisions.

Astuce : si cela est possible, veillez à vous justifier et à mettre en avant les missions réussies ainsi que les objectifs voir dépassés.

 3. Formaliser vos perspectives

L’entretien annuel d’évaluation n’est pas seulement un bilan, c’est aussi l’occasion pour le collaborateur d’aborder ses perspectives pour le futur, de faire part de ses aspirations professionnelles.

Astuce : se poser les bonnes questions en amont : « Comment est-ce que je vois mon poste évoluer ? De quoi ai-je besoin pour progresser ? Quelles responsabilités nouvelles pourrais-je exercer ? Qu’est-ce que j’aimerais changer dans mon quotidien ? »   Cet entretien est l’occasion idéale pour le collaborateur d’oser faire des demandes, motivées et argumentées, à son manager : solliciter une mobilité, demander des formations, obtenir des horaires aménagés, du télétravail, solliciter des aides, négocier une augmentation…

4. Faites des propositions !

Cet entretien est l’occasion idéale pour le collaborateur d’oser faire des demandes, motivées et argumentées, à son manager : solliciter une mobilité, demander des formations, obtenir des horaires aménagés, du télétravail, solliciter des aides, négocier une augmentation…

Astuce : ne pas hésiter à faire le point sur sa relation avec son responsable, lui préciser ce que l’on apprécie dans son mode de management mais également partager avec lui ses interrogations.    

5. Soyez positif

Même si l’on n’a pas réussi à valider ses objectifs et que son responsable a refusé une augmentation de salaire, il est crucial de rester positif et motivé, et de le montrer à son N+1. Objectif : zen sans réaction à chaud.

Astuce : il est toujours possible de solliciter un nouvel entretien après un nécessaire temps de réflexion.

> Tous nos conseils pour gérer votre carrière

Partager cet article sur :

le 08/02/2016



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi