Le CV

25 signes qu'il est temps de refaire votre CV

25 signes qu'il est temps de refaire votre CV

Un seul document pour se présenter et faire mouche auprès du recruteur, c'est peu. Alors autant éviter les erreurs banales ou les fautes de goût... Pour savoir si votre CV tombe dans le cliché, consultez notre liste des 25 erreurs à éviter sur son curriculum vitae et vous saurez vite s'il est temps de le retravailler !

La forme

1. Votre CV n'est pas au bon format : format txt, format image (type jpg, eps, gif)... Pour un envoi par mail comme c'est souvent le cas aujourd'hui, évitez les formats illisibles et privilégiez les formats word, PDF, RTF. Aussi, pensez à nommer votre document correctement type CVjeanDupont.doc.

2. Vous n'avez pas précisé vos coordonnées : elles sont sur votre lettre de motivation ? Oui mais si le recruteur sépare ces deux documents, il ne pourra plus vous recontacter... Le numéro de téléphone suffira. L'adresse postale peut faire partie des éléments discriminants, il n'est donc pas nécessaire de la préciser.

3. Votre adresse email est trop personnelle ou carrément fantasiste : les "youpi35@hotmail.com" ou "zouzoudu38@gmail.com" sont évidemment à éviter et manquent de sérieux. Créez-vous une adresse pro type nom.prenom@gmail.com que vous utilisez pour vos candidatures. Sachez que 76% des CV avec une adresse mail pas très professionnelle sont écartés selon une étude anglaise.

4. Vous utilisez une police de caractère qui n'est pas adaptée, type Comic sans MS ou une couleur de police autre que le noir, voire plusieurs polices différentes. Idem : attention à ne pas utiliser une police trop petite au risque de fatiguer les yeux du recruteur !

5. Votre CV est trop chargé ou trop coloré : pas de paragraphe ou du texte trop serré, trop de couleurs, bref, trop de fioritures... Avec un CV trop chargé, le recruteur ne saura plus où regarder et ne trouvera pas les infos essentielles. Oubliez le logiciel paint, passez au bon vieux word...

6. Vous avez fait des fautes d'orthographes ou de grammaire : faites relire votre CV par au moins deux personnes ! C'est la base, car même les professionnels de l'orthographe peuvent faire des fautes de frappes ou d'inattention.

7. Votre photo est de mauvaise qualité ou carrément too much : floue, tronquée, découpée, prise en vacances ou carrément osée... Si elle n'est pas indispensable à votre métier, enlevez-la, tout simplement. Sinon, prenez le temps d'en refaire une plus professionnelle... et sérieuse car n'oubliez pas que vous ne posez pas pour un magazine de mode !

8. Votre CV fait deux pages : une page, deux pages... Vaste débat ! Soyez concis et ne chargez pas trop votre CV mais si ça ne passe pas sur une page, optez pour deux si c'est indispensable.

9. Votre CV n'est pas complet : il manque vos coordonnés, les lieux de vos précédents postes ou le nom de certaines entreprises... On pourrait penser que vous cachez quelque chose.

En bref, soyez simple et sobre : aérer le contenu, éviter les fioritures et les couleurs, allez à l'essentiel... Le message passera bien mieux.

Le fond

10. Vous n'avez pas personnalisé votre CV en fonction du poste proposé. Cela peut vous porter préjudice, cibler sa candidature en fonction de l'entreprise et du poste proposé montre l'intérêt que vous avez pour le poste.

11. Votre CV n'a pas de titre : vous n'indiquez donc pas votre objectif professionnel. Sachez qu'à la première lecture, le RH doit savoir ce que vous savez et voulez faire, et ce que vous pouvez apporter à l'entreprise.

12. Vous avez fait une intro de "killer" : "je suis la personne qu'il vous faut, compétent, leader né, force de proposition..." Attention aux expressions un peu trop prétentieuses qui pourraient d'emblée agacer le recruteur.

13. Vous retranscrivez tels quels vos intitulés de postes précédents sans rien préciser de vos missions : c'est une erreur. Un même poste n'a pas toujours la même dénomination d'une entreprise à l'autre.

14. Vous avez fait une liste d'expériences similaires, en intérim par exemple. Regroupez-les plutôt par domaine de compétences, postes exercés ou par domaines d'activité. Bref, essayez de trouver une thématique commune à toutes ces expériences.

15. Vous utilisez des termes trop techniques : tout dépend de votre métier mais il n'est pas la peine de montrer vos connaissances via un jargon trop spécifique, vous risquez de ne pas être bien compris(e) voire de paraître prétentieux.

16. Vous avez menti sur vos expériences ou votre formation : rallonger quelques dates ne tue personne, mais mentir sur son parcours peut finir par être un peu gros, surtout quand les incohérences sont visibles. Ne jouez pas sur les mots ("niveau Bac", "Bac obtenu avec mention"...) et n'exagérez pas les responsabilités qui vous ont été confiées. En bref, jouez la carte de la sincérité.

17. Vos expériences n'ont pas de rapport avec le poste proposé : si certaines de vos expériences passées n'ont aucun rapport avec l'offre d'emploi en question, résumez-les en une seule ligne et précisez éventuellement le lien avec l'offre s'il existe (gestion de projet, travail en équipe...).

18. Vous n'êtes pas précis(e) : évitez les approximations, du genre : "j'ai travaillé avec des employés, j'ai géré un portefeuille d'une centaine de clients ou d'un budget d'environ 1 million d'euros...".

19. Vous avez négligé la rubrique "Loisirs", "Divers", "Voyages" ou "Autres" : elles en disent long sur votre personnalité, votre autre "vous", ce petit plus qui peut faire basculer le choix d'un recruteur en votre faveur. Toutefois, ne vous étendez pas non plus sur des infos inutiles (parler de votre collection de boules à neige par exemple).

20. Votre CV n'est pas actualisé : ne vous contentez pas de rajouter une ligne à chaque nouvelle expérience, décrivez-la au même titre que les précédentes.

21. Vos expériences remontent aux années 80 : résumez celles de plus de 10 ans en une seule ligne si vous manquez de place afin d'en laisser à des plus récentes qui vous correspondent mieux.

22. La rubrique consacrée à vos diplômes et formations est plutôt longue : inutile de préciser au bout de 10 ans en quelle année vous avez obtenu votre brevet des collèges... Ne parlez de vos diplômes que s'il correspond à votre métier, à l'offre d'emploi ou si vous avez suivi un parcours bien particulier.

23. Votre parcours comporte des "trous" : vous avez pris un an, deux ans, ou consacré une période de votre vie à voyager, à vous occuper de votre famille ou vous avez vécu une période de chômage ? Expliquez-le, mais en choisissant vos termes : "Recherche active d'un emploi (prise de rendez-vous, prospection...), séjour d'un an à Lisbonne : découverte de la culture portugaise, rencontres..." sans trop meubler non plus si toutefois vous n'êtes pas inspiré(e).

24. La rubrique "Centres d'intérêts" de votre CV est sans intérêt : vous allez à la piscine deux fois par semaine et faites du scrapbooking ? Désolée mais le recruteur n'en a que faire. Parlez de vos passions doit apporter une info : vous faites du sport en équipe, vous faites partie d'une association, vous faites de la compétition, vous aimez voyager régulièrement...

25. Vos profils en ligne ne sont pas à jour : et oui, c'est bien beau de mettre la liste de vos profils numérique pour montrer au recruteur que vous êtes "in", sauf que s'ils ne sont pas à jour ils ne lui apprendront rien de plus sur votre activité en ligne. Alors si vous n'avez pas le temps de le faire, supprimez-les de votre CV

En complément


Partager cet article sur :

le 10/04/2014 par Priscilla Gout



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi