Le CV

10 erreurs à ne pas commettre sur son CV

10 erreurs à ne pas commettre sur son CV

Malgré les 150 CV que vous avez envoyés au cours des derniers mois, votre recherche d'emploi n'aboutit pas ? Il est peut-être temps de l'analyser à la loupe et d'identifier s'il contient ces 10 erreurs qui pourraient le faire directement passer du bureau du recruteur à sa corbeille.

1. Ne pas mettre de titre à votre CV

Votre CV doit comporter un titre de métier montrant l'adéquation de votre profil au poste visé. Par exemple : "Technicien de maintenance", ou encore "Commercial BtoB". A ne surtout pas faire : écrire Curriculum vitae en gros comme titre de votre CV...

2. Indiquer une adresse électronique inadaptée

misspoitou@hotmail.com, alaindeloin@gmail.com, ça peut vous rire mais pas sûr que le recruteur accroche à votre humour. Aussi, il est vivement déconseillé d'envoyer votre CV depuis une telle adresse. Vous aurez suffisamment d'occasions de faire rire vos collègues une fois l'entretien d'embauche réussi.

3. En faire des tonnes

La synthèse est de rigueur. Si vous êtes jeune diplômé ou encore junior, rien ne sert de faire un CV de plus d'une page. Plus vieux ou plus expérimenté, la concision démontre également que vous savez sélectionner les informations vraiment utiles au recruteur.

4. Ecrire des informations non-pertinentes

Vous avez travaillé deux mois l'été comme serveur. C'était probablement une expérience intéressante, mais aujourd'hui, vous visez un poste de comptable. Cette information n'a donc que peu d'intérêt pour le recruteur. Pour un poste de commercial, au contraire, cette information peut être un plus. De la même façon, réfléchissez bien aux informations que vous indiquez dans la rubrique "Divers". Apportent-elles quelque chose d'intéressant au recruteur ?

5. Jouer avec les outils de mise en page 

Vous souhaitez vous différencier des autres candidats ? A raison, mais c'est le contenu de votre CV qui compte réellement aux yeux du recruteur, non pas la police de caractère employée ou encore la mise en page de votre CV. Restez sobre et privilégiez une présentation claire, facile à lire surtout si vous n'avez pas l'âme d'un graphiste.

6. Présenter un CV par compétences

Il peut être tentant de réaliser un CV par compétences. C'est pourtant une erreur tant il est difficile pour un recruteur de décrypter réellement votre parcours professionnel. Privilégiez un CV chronologique en détaillant concrètement vos missions au sein de chaque entreprise.

7. Mentionner des dates imprécises

Les recruteurs aiment connaître la durée de vos missions. N'hésitez pas à leur faire plaisir. Vous avez démarré une mission en octobre de telle année et fini cet emploi au mois de mai d'une autre année, dites-le !

8. Jouer avec la vérité

C'est une règle d'or : on ne ment pas sur son CV. Pas de faux diplôme, pas de poste à responsabilité jamais exercé, pas d'hobbies inventés. Pourquoi ? Tout simplement pour ne pas briser la relation de confiance entre vous et l'employeur s'il découvre le pot-aux-roses. Il en va de votre réputation...

9. Etre approximatif

Anglais courant, notions d'allemand... Cela veut tout et ne rien dire. Si vous parlez anglais, et si vous le mentionnez c'est que sa pratique pourra vous servir au travail. Il faut donc le prouver par des éléments tangibles : un diplôme, une formation reconnue, une expérience significative à l'étranger, etc. Il en est de même pour vos missions en poste, soyez le plus précis possible et mentionnez des réalisations concrètes.

10. Jargonner

Chaque métier a ses propres expressions, un vocabulaire précis et des outils spécifiques. Vous voudrez tout naturellement les faire ressortir dans votre CV. N'en abusez pourtant pas. Les DRH sont des touche-à-tout, ils ne connaissent pas dans le détail votre métier. Il faut donc vous adapter un auditoire large et être capable d'expliquer le plus simplement possible vos compétences et réalisations.

Partager cet article sur :

le 08/09/2014



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi