Marché de l'emploi

Un Français sur deux vit à moins de quatre minutes de voiture des services de proximité

Un Français sur deux vit à moins de quatre minutes de voiture des services de proximité

Selon les communes, les temps d'accès à certains services vont « du simple au triple », selon une étude de l'Insee.

Boulangerie, gare, école, maternité… Le choix d’installation dans une commune peut en partie dépendre de la proximité de ces différents services. D’ailleurs, 50% de la population française a choisi de vivre à moins de 4 minutes des principaux services de la vie courante, selon une  étude de l’Insee. C’est vrai pour ceux vivant dans une des 3 000 communes les plus densément peuplées de France. Dans les zones les moins peuplées, le temps de déplacement s’allonge considérablement.

Dans « certaines régions, plus d'un habitant sur quatre vit à plus de 7 minutes »  de ces services, selon l’Insee. Et pour « les 5% de la population les plus éloignés, résidant dans 13.000 communes », il atteint même au moins 9 minutes.

Fortes disparités selon les régions

Sans surprise, c’est en Ile-de-France que la population accède le plus facilement aux services de proximité. Il faut moins de 7 minutes à ces habitants pour s’y rendre, de même qu’à ceux vivant en Paca (95%) et dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie (91%), des régions fortement urbanisées. En Corse, seulement la moitié de la population bénéficie de services de proximité.

Dans la France à 13 régions, les écarts demeurent entre les anciennes et les nouvelles régions. Par exemple, pour les déplacements de moins de 7 minutes entre l’Auvergne (75%) et Rhône-Alpes (89%), tous les habitants ne sont pas logés à la même enseigne. Surtout, « les disparités entre territoires augmentent lorsque l'on monte en gamme de services », explique l’Insee. C’est le cas pour l’accès aux maternités ou encore aux gares.

> Emploi : à quoi ressemble la France à 13 régions ?

Partager cet article sur :

le 07/01/2016



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi