Un dispositif de formation innovant pour les demandeurs d'emploi Actualité - 10 janvier 2013

Depuis la fin 2012, le Cnam offre aux demandeurs d'emploi la possibilité de se former, en 6 mois, à des métiers qui recrutent via des cours en journée. Un dispositif innovant plus adapté à l'emploi du temps des chercheurs d'emploi que les traditionnels cours du soir. Sadrack Makon Makon, Directeur des études et Christelle Conte, chargée des relations entreprises, nous parlent de cette expérimentation menée par le Cnam en Lorraine.
Parlez-nous de ce dispositif innovant que vous avez mis en place pour les demandeurs d'emploi...
Sadrack Makon Makon : Dans le cadre des nombreuses activités du Cnam, nous proposions des cours le soir ou le samedi matin pour les salariés ou demandeurs d'emploi souhaitant se former. Cependant, nous avons constaté que beaucoup de demandeurs d'emploi faisaient leurs démarches en journée et n'avaient pas envie de se déplacer de nouveau le soir pour les cours. Nous avons donc décidé de leur proposer un dispositif en journée pour compenser leur temps disponible non-utilisé. A raison de 18 heures par semaine (3 jours par semaine, 6 heures par jour), ils viennent se former au Cnam parallèlement à leur recherche d'emploi.

Quel est votre objectif avec ce type de formation ?
Christelle Conte : Ces formations sont liées aux métiers actuellement en tension. Elles sont destinées à augmenter rapidement la qualification des individus, leur apporter un label compétences reconnu et améliorer leur employabilité sur le marché du travail lorrain. Parmi les métiers en tension, on trouve les métiers d'assistant comptable, assistant de gestion, de vendeur-conseiller en magasin, d'assistant ressources humaines, de technicien de bureau d'études BTP, de chargé d'accueil dans le secteur social, et également les métiers de la programmation de sites web, de la maintenance...
Ces formations en journée (et en présentiel) délivrent des certificats professionnels et s'adressent à des niveaux Bac. Leur objectif est la professionnalisation des participants. Aucun prérequis ni aucune expérience dans le domaine n'est demandé. Suite à 4 mois de formation et 2 mois de stage, les demandeurs d'emploi sont complètement opérationnels sur le métier choisi.

A quels métiers porteurs formez-vous ?
Christelle Conte : La première formation a ouverte le 8 octobre 2012. Depuis, une dizaine ont été lancées pour un total de 80 demandeurs d'emploi. Trois autres ouvriront en février 2013 : attaché(e) commercial(e) à Lunéville, Chargé d'information, d'accueil et d'orientation en intervention sociale à Forbach, et Technicien(ne) bureau d'études BTP à Epinal. Nous avons élargi notre offre de formation à tout le territoire suite aux fortes demandes. Pour le moment, cette expérimentation est spécifique à la région Lorraine et accessible à tous les demandeurs d'emploi lorrains.

Quels sont les avantages de ce type de dispositif pour les demandeurs d'emploi ?
Christelle Conte : Il y a un fort esprit de promotion comme dans n'importe quelle école ou à université : les participants démarrent et terminent tous la formation le même jour, ils passent tous leur soutenance le même jour. Si le Cnam propose habituellement toutes ses formations en présentiel et à distance, celles-ci sont volontairement proposées seulement les jours ouvrables. Cela est plus pratique pour les demandeurs d'emploi et ils peuvent profiter de la dynamique de groupe, échanger sur leurs expériences, partager leurs compétences... C'est tout cela qui permet d'être dans de bonnes conditions pour retrouver un emploi.
Flux RSS Newsletter
rechercher une offre d'emploi