Entreprises qui recrutent

Conseiller(e)- coach Stanhome, des horaires souples pour profiter de votre famille

Conseiller(e)- coach Stanhome, des horaires souples pour profiter de votre famille

Stanhome est un acteur majeur de la vente de produits d’entretien et de cosmétiques à domicile. En organisant des ateliers Stanhome, il est possible de gagner un complément de salaire non négligeable ou pourquoi pas, de se lancer à temps complet dans la vente.

 

Jessie LAVERSINLe principe des ateliers Stanhome est simple : les clientes ou hôtesses reçoivent une animatrice Stanhome à leur domicile, et invitent leurs amies à assister à l’atelier, sur un thème choisi préalablement. Les produits proposés seront assortis au thème choisi. Les démonstrations, jeux et mises en situation permettent de passer un bon moment tout en réalisant une action commerciale. La rémunération de l’animatrice est commissionnée selon les ventes réalisées pendant les ateliers. Cette commission est amenée à évoluer selon le chiffre d’affaires.

Des horaires souples

« Le métier d’animatrice chez Stanhome offre de la souplesse au niveau des horaires », comme nous le précise Jessie Laversin, animatrice de secteur depuis avril 2014. Cela permet notamment aux jeunes mamans d’accorder maternité et vie professionnelle. Le métier est aussi idéal pour ceux qui cherchent un complément de retraite. « Chez Stanhome, pas de journée type, et pas de place donc pour la routine ! Selon les ateliers, nous rencontrons des personnes différentes, et nous ne présentons pas les mêmes produits. »

Un accompagnement permanent des collaborateurs

En tant que chef de secteur, Jessie Laversin est chargée d’accompagner les conseillères de son équipe sur le terrain afin de les former. L’accompagnement des conseillères sur le terrain permet de les aider, de les faire évoluer dans leurs techniques de vente, et de les motiver. Cet accompagnement permet aussi aux conseillères d’évoluer vers des métiers de managers, Stanhome propose en effet à ses collaborateurs et collaboratrices d’évoluer et de progresser dans l’entreprise. L’évolution ne se limite pas au statut d’animatrice de secteur, Jessie Laversin ambitionne par exemple, à termes, de devenir directrice.

Partager cet article sur :

le 07/09/2015 par Fabian Ropars


0 offres d'emploi

Nous n’avons pas trouvé offre correspondant à votre recherche.
Pour obtenir plus de résultats élargissez votre recherche sur un département ou une région.


Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi