Marché de l'emploi

Salaires : les grandes entreprises prévoient de faibles augmentations

Salaires : les grandes entreprises prévoient de faibles augmentations

Cadres ou non-cadres, question rémunération tous les salariés seront logés à la même enseigne en 2014, selon le cabinet Watson Towers. Les enveloppes ont également été revues à la baisse depuis cet été.

En juillet dernier, les 63 grands groupes français interrogés par le cabinet Watson Towers tablaient sur des augmentations salariales de l'ordre de 2,8%. Un trimestre plus tard, ces prévisions ont reculé à 2,3%. Il sera difficile pour les salariés de négocier plus : les cadres (+2,2%) comme les non-cadres (+2,3%) seront logés à la même enseigne.

Les cabinets Deloitte et Altedia confirment également que les budgets seront en repli par rapport à 2013, avec, selon eux, des augmentations prévisionnelles de l’ordre de 2,4%. Des taux qui couvriront cependant l'inflation, estimée à 1,1% l'an prochain.

Partager cet article sur :

le 13/12/2013


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités sur marché de l'emploi