Vie professionnelle

Rémunérations : quelles tendances pour 2014 ?

Rémunérations : quelles tendances pour 2014 ?

Après une année 2013 marquée par la stagnation des salaires, à quoi peut-on s'attendre au niveau des rémunérations en 2014 ? Réponse avec l'étude annuelle du groupe Robert Walters.

Avec +0,2% d'augmentation, les rémunérations en 2013 ont connu une certaine stagflation. Les candidats en poste ont fait preuve de prudence et les recrutements ont ralenti avec beaucoup de restructurations dans les effectifs des entreprises.

Dans son Salary Survey pour 2014, le groupe Robert Walters note que le marché de l'emploi va rester "hésitant" en relevant tout de même "un optimisme grandissant" au niveau de la conjoncture. D'ici la fin de l'année Robert Walters table même sur un "retour à une meilleure fortune".

+40% d'offres d'emploi sur certains secteurs pénuriques

Au niveau des recrutements et des rémunérations, 2014 s'annonce sur la même tendance que 2013. L'individualisation des augmentations devrait encore s'accentuer, en particulier sur le marché des cadres et des experts les plus recherchés. En 2013 déjà, certains secteurs porteurs ont connu des embauches en hausse. C'est le cas de l'industrie en pénurie d'experts de niche (dans le lean manufacturing, la R&D et l'optronique), de la santé, des systèmes d'informations (où les besoins s'orientent plus vers le cloud computing) mais aussi l'immobilier et la construction qui restent dynamiques. Selon Robert Walters, sur ces secteurs les offres d'emploi publiées sur les sites emploi en 2013 ont augmenté de 40%.

En 2014, sur ces secteurs ainsi que dans les domaines des services, de l'énergie, du transport et du tourisme, les besoins devraient rester importants. Cela signifie pour les cadres qui ont les bonnes compétences qu'ils pourront prétendre à des augmentations significatives, à condition de bien négocier leur expertise.

Une tendance à l'expertisation

La tendance à l'expertisation du marché de l'emploi devrait donc s'accentuer en 2014. Avec pour certains profils dont la pénurie est structurelle, de belles opportunités d'évolution et d'augmentation de salaires. Pour la finance, Robert Walters cite en particulier, les compétences de DAF et d'audit interne ainsi que la consolidation. Les juristes en droit social ou fiscal sont aussi prisés. Pour les ingénieurs, toujours aussi pénuriques, il y aura toujours des opportunités dans l'aéronautique, la Recherche et développement, la QHSE ou la supply chain. A noter aussi les compétences dans le marketing digital seront valorisables cette année.

L'année 2014 sera donc encore une fois celle des experts. Le marché de l'emploi accentue sa bipolarisation entre d'un côté des besoins très marqués des employeurs sur certaines compétences rares et de l'autre, une évolution des recrutements toujours fortement soumise à l'évolution de la conjoncture.

En complément

Voir l'étude de rémunération sur le site de Robert Walters

Partager cet article sur :

le 14/02/2014 par Fabrice Mazoir


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

0 offres d'emploi

Nous n’avons pas trouvé offre correspondant à votre recherche.
Pour obtenir plus de résultats élargissez votre recherche sur un département ou une région.


Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi