Marché de l'emploi

Les stagiaires perçoivent 700 euros par mois en moyenne

Les stagiaires perçoivent 700 euros par mois en moyenne

Les entreprises indemnisent-elles à hauteur du marché ? L’enquête nationale sur l'indemnisation des stagiaires, réalisée par la société AJstage spécialisée dans le recrutement de stagiaires, d'alternants et de jeunes diplômés, fait le point.

Aujourd'hui, la loi prévoit, pour les stagiaires, une gratification mensuelle minimale de 554,40€ par mois. Même s'il est fréquent que certaines entreprises comme Google ou Facebook indemnisent leurs stagiaires près de 5 000 euros par mois.

698 euros par mois en moyenne

Depuis le 18 Septembre 2014, la société AJstage a réalisé une étude nationale sur l'indemnisation des stagiaires. L’objectif de cette étude était d’observer les tendances globales d’indemnisation des stagiaires en France et d’établir des montants de référence selon plusieurs critères : le type et le secteur de l'entreprise, la fonction occupée, la formation suivie, ou encore la durée du stage.

Selon cette étude, l’indemnisation moyenne des stagiaires s’élève à 698 euros par mois. Parmi les stages référencés, 14% d'entre eux sont inférieurs à deux mois et ne sont donc pas indemnisés. En effet, la loi stipule que la gratification de stage n'est obligatoire que si la durée du stage est supérieure à deux mois consécutifs. En dessous de ce seuil, le versement d'une gratification est facultatif.

Mieux vaut être en école de commerce qu’en université

L’étude soulève néanmoins des inégalités d’indemnisation de stage selon les formations des stagiaires. En effet, à niveau d’étude égal, pour une durée de 6 mois, la formation des étudiants influe sur le montant de la gratification reçue. Ainsi, les stagiaires issus de formations universitaires ont reçu une indemnisation moyenne de 774 euros, contre une indemnisation moyenne de plus de 850 euros pour les stagiaires issus d'écoles de commerce (892 euros), d’ingénieurs (962 euros) et informatique (888 euros).

Une différence de traitement qui persiste ensuite dans l’insertion professionnelle. Les jeunes diplômés issus d’écoles de commerce ou d’ingénieur ont un taux d’emploi de 69% (2013), quand les jeunes diplômés universitaires ont un taux d’emploi de seulement 57%. Le constat est le même concernant les fonctions occupées. Le montant des indemnités versées par l’entreprise varie selon les différents postes occupés lors d’un stage. Certaines fonctions sont beaucoup mieux rémunérées que d’autres. Ainsi, un stagiaire dans un grand groupe qui occupe une fonction de communication recevra une indemnisation moyenne de 692 euros par mois, alors que pour une fonction en finance, il recevra en moyenne 1 111 euros par mois. Ce phénomène se retrouve dans tous les types d’entreprises. En effet, selon l’étude, globalement, les stagiaires en finance sont indemnisés 1 009 euros par mois contre 508 euros par mois en communication.

Des évolutions surprenantes depuis 2014

L’ensemble des stages en université tend à baisser et leur indemnisation moyenne globale à augmenter, pour même passer au-dessus de la moyenne globale des écoles de commerce. Cela peut potentiellement s’expliquer par le décret n°2015-1359 du 26 octobre 2015 qui a imposé des quotas au sein des entreprises. « Certains étudiants faisant des stages plus courts et généralement moins bien indemnisés ont sans doute dû renoncer à ces stages, ce qui fait augmenter la moyenne de rémunération tout en baissant le nombre total » rapporte l’étude. Alors que l’indemnisation minimale a augmenté sur ces dernières années (+100 euros en 2 ans), on remarque que la moyenne globale a que légèrement évoluée (+30 euros).

Une opération spéciale stage

Vous êtes à la recherche d’un stage ? Du 1er décembre au 28 février, RegionsJob vous prête main forte avec une nouvelle édition de son opération spéciale Stages. En plus des nombreuses offres diffusées pour l’occasion, vous pourrez vous rendre sur le site entièrement dédié à cette opération, pour y trouver des conseils, des avis d’experts, des témoignages recruteurs et DRH, etc. Vous aurez également la possibilité de déposer votre CV dans la Cvthèque. Près de 3 000 offres de stages sont déjà en ligne, et ce n’est qu’un début !

Partager cet article sur :

le 08/12/2016 par Rozenn Perrichot


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités sur marché de l'emploi