Marché de l'emploi

2017, année record pour l'emploi en France ?

2017, année record pour l'emploi en France ?

Comme chaque année, Pole emploi publie son enquête sur « les Besoins en Main-d’Oeuvre des entreprises » (BMO). 2017 s’annonce exceptionnelle avec près de 2 millions de projets de recrutements qui sont anticipés, le plus haut niveau observé depuis 2010, première édition du BMO.

Après une hausse de 5,1 % en 2016, l’enquête sur « les Besoins en Main-d’Oeuvre des entreprises » pour l’année 2017 fait état d’une nouvelle hausse de 8,2 % des prévisions en recrutement, soit + 149 200 nouveaux projets d’embauches par rapport à l’année dernière. Cette augmentation s’explique notamment par les établissements toujours plus nombreux à vouloir embaucher : 22,4 % des entreprises françaises en 2017 contre 20,5 % en 2016. Des chiffres encourageants qui viennent confirmer les résultats du baromètre de l'emploi RegionsJob.

Les services 1er recruteur de France, la construction en plein boom

Avec 40,1 % des intentions d’embauche en 2017, soit 800 000 recrutements, le secteur des services aux particuliers demeure le premier recruteur de France. Le secteur des services aux entreprises continue lui aussi à progresser à un rythme soutenu (+9,3 % de recrutements) en concentrant un quart des postes à pourvoir cette année. 22 000 postes supplémentaires viennent s’ajouter aux besoins de main-d’œuvre du commerce (+10,2 %), et notamment dans le commerce et la réparation automobile ainsi que le commerce de détail.

Mais le secteur qui enregistre les intentions d’embauches les plus conséquentes reste sans nul doute la construction (+22,5 %) avec 104 000 projets, de quoi enfin tirer un trait sur plusieurs années difficiles. Même constat pour l’industrie qui reprend également des couleurs avec des besoins en main-d’œuvre en hausse de 8,7 % en 2017.

recrutements-par-secteurs-2

Les profils recherchés sont très variés cette année

Les métiers agricoles affichent des prévisions d’embauche toujours élevés (viticulteurs-arboriculteurs, agriculteurs-ouvriers agricoles), sur des postes pour la plupart saisonniers. Parmi les profils les plus recherchés cette année figurent aussi plusieurs métiers de service aux particuliers comme les aides à domicile et les aides ménagères, les aides-soignants, les serveurs, les professionnels de l’animation socioculturelle, artistes…).

Pôle emploi souligne également que les services aux entreprises offrent également de nombreuses opportunités, notamment pour les cadres : ingénieurs, cadres études & R&D informatique, responsables informatiques.

métiers-recherchés-2017

6 recrutements sur 10 en CDI mais des difficultés à trouver des candidats

Autre bonne nouvelle : près de 6 recrutements sur 10 sont envisagés en contrats durables, autrement dit en CDI ou CDD de plus de six mois, et sont des besoins non saisonniers. Côté recruteurs, cette embellie générale concerne toutes les entreprises, mais la progression la plus forte (14%) bénéficie aux plus petite structures (1 à 4 salariés). Au total, les très petites entreprises (moins de dix salariés) comptabilisent la moitié des projets de recrutement envisagés cette année. Des embauches liées en majorité à un surcroît d’activité, et à moindre niveau à des créations de postes.

Néanmoins, avec la progression des recrutements attendue cette année, les employeurs s’attendent à avoir plus de mal à recruter. Selon eux, 37,5% des projets de recrutements sont jugés « difficiles ». Des difficultés qui concernent en premier lieu les métiers d’ouvriers qualifiés, de techniciens, de soins ou d’accompagnement des personnes fragiles ou encore les ingénieurs en informatique. Toujours selon les employeurs, les difficultés de recrutement sont le plus souvent liées à la pénurie de candidat, mais également à l’inadéquation des profils ou encore aux conditions de travail.

infographie-générale-BMO-20

infographie-générale-fin

Partager cet article sur :

le 19/04/2017 par Rozenn Perrichot


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités sur marché de l'emploi