Entreprises qui recrutent

PSA Peugeot Citroën : "insérer, maintenir, accompagner"

PSA Peugeot Citroën : "insérer, maintenir, accompagner"

Chez PSA Peugeot Citroën, les personnes handicapées suivent les mêmes processus de recrutement que des candidats valides. Une volonté du Groupe d'éviter toute discrimination, mais qui ne l'empêche pas de mener de nombreuses actions pour accueillir et maintenir dans l'emploi les travailleurs handicapés. Explications avec Cyril Bourgeois, Responsable de la Mission Handicap chez PSA.

Depuis quand existe la Mission handicap chez PSA Peugeot Citroën ?
La Mission Handicap existe depuis 2000, date de la signature de notre 1er accord d'entreprise.

Quel est son rôle ?

Son rôle est de mettre en oeuvre l'ensemble des actions prévues dans l'accord, qui se résume en 4 grands axes : communiquer (sensibiliser les équipes, les managers, l'ensemble des collaborateurs...) ; insérer et maintenir (intégration de stagiaires, d'apprentis, de personnes en CDI et maintien dans l'emploi de plus de 5000 personnes reconnus travailleurs handicapés sur l'ensemble de nos sites en France) ; aider et accompagner, à travers 12 mesures d'aide individuelle ou professionnelle pour nos salariés (besoin d'appareillage, de journées d'absence pour des obligations administratives, prise en charge des frais relatifs au handicap d'un membre de la famille du salarié, etc.). Le dernier et 4ème axe consiste à "mobiliser et piloter" : il s'agit de fixer des objectifs sur chaque site, puis d'accompagner les décisions prises et les actions qui ont été initiées ...
Pour ma part, je suis chargé de mettre en oeuvre, grâce à un réseau de 35 correspondants, l'ensemble des actions liées à cet accord.

Parlez-nous du recrutement des personnes handicapées...

Nous n'avons pas de structure dédiée au recrutement spécifique de travailleurs handicapés. Ce serait faire doublon avec la mission de la DRH. Les personnes handicapées suivent donc les mêmes processus d'embauche que des candidats valides. Créer une filière de recrutement spécifique reviendrait à considérer différemment des autres candidats les personnes en situation de handicap.

Outre le recrutement, le forum "Apprentissage et handicap" constitue un moment de rencontre privilégié. Les 50 candidats et 30 recruteurs qui y participent prennent le temps d'échanger sur les offres proposées, les compétences requises et les éventuelles adaptations des postes de travail qui seraient nécessaires.

Quel est le bilan de la Mission Handicap de PSA Peugeot Citroën aujourd'hui ?

Le Groupe a une culture de maintien dans l'emploi qui existait avant la loi de 2005. Notre éthique veut que nous ne "mettions pas les collaborateurs dehors" aux premières difficultés, qu'ils soient en situation de handicap ou non. Le fait d'avoir conclu dès 2000 un accord d'entreprise entre la direction et les partenaires sociaux sur la question du handicap nous a permis de structurer les actions concrètes à mener et de mettre en place des rendez-vous annuels pour faire le bilan de l'état d'avancement de ces actions. Il reste évidemment des points à développer...


Du point de vue interne, la vision de vos collaborateurs valides sur le handicap a-t-elle changé ?

Nous sommes justement en train de mettre en place un audit interne de mesure donc je ne peux pas encore parler au nom de nos 90.000 collaborateurs. La seule chose dont je suis sûr est que les salariés qui ont été directement concernés par une action, comme l'accueil d'un stagiaire ou d'un apprenti, ont changé leur regard.
Après 10 ans d'actions, bien évidemment, les mentalités ont évolué. Le sujet du handicap est de moins en moins tabou et l'on en parle plus facilement. Les actions de sensibilisation ou de communication sont nécessaires mais elles ne sont pas suffisantes.
Une autre question se pose également : "est-ce que le regard des candidats a changé sur l'entreprise ?" Je pense que oui. Aujourd'hui, de plus en plus de candidats déclarent d'emblée leur handicap, des collaborateurs le font reconnaître.


Quels sont les challenges qu'il reste à relever pour PSA Peugeot Citroën sur la question du handicap ?
Depuis 2005, nous travaillons sur l'accessibilité de nos sites à l'horizon 2015. Nous comptons également continuer à développer la sous-traitance au secteur protégé. Il faut savoir que PSA Peugeot Citroën est le premier acheteur au secteur adapté (30 millions d'euros par an, ce qui est considérable) et cela reste une priorité de notre politique achat. C'est un défi considérable, notamment par rapport à la concurrence étrangère qui peut proposer des pièces moins chères que la production française. Le défi est donc de maintenir en France l'activité du secteur protégé.

Autre point : nous souhaitons atteindre progressivement un taux de 6% d'emploi de personnes handicapées sur tous les sites de PSA Peugeot Citroën pour lesquels ce n'est pas encore le cas. Pour l'ensemble du Groupe, nous atteignons aujourd'hui un taux de 7,9%, dont 2,5% en sous-traitance.

Enfin, nous envisageons également d'aborder le sujet du handicap de manière régulière et systématique avec nos collaborateurs et pas seulement lors des évènements ou de la Semaine nationale pour l'emploi des personnes handicapées. Notre objectif est d'aborder les choses de manière naturelle sur ce sujet, aussi bien en termes d'action que de communication.

En complément

Pour consulter les offres en ligne et postuler :

Partager cet article sur :

le 20/06/2011


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

0 offres d'emploi

Nous n’avons pas trouvé offre correspondant à votre recherche.
Pour obtenir plus de résultats élargissez votre recherche sur un département ou une région.


Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi