Marché de l'emploi

Pour les commerciaux, les salaires sont à la hausse

Pour les commerciaux, les salaires sont à la hausse

La dernière étude du cabinet Uptoo révèle que les rémunérations des commerciaux sont plus élevées de 57% que la moyenne des salaires en France.

Pour les commerciaux, la conjoncture est des plus favorables. Peu de métiers sont en effet aujourd'hui autant recherchés en France. Selon un récent article publié par France Info, "pour certains cabinets de recrutements la recherche de ces spécialistes de la vente représente plus de 40% des missions".

En toute logique, face à la recherche des commerciaux, les salaires s'envolent. Une étude du cabinet Uptoo révèle ainsi que les rémunérations sont plus élevées de 57% que la moyenne des salaires en France. C'est particulièrement vrai dans les métiers de l'informatique, de l'aéronautique, du matériel médical ou dans la logistique.

Quel salaire pour les commerciaux ?

Selon Uptoo, en un an, le salaire des commerciaux a progressé de 0,7%, soit une hausse de leur revenu de 400 euros annuel en moyenne. Toujours en moyenne, les commerciaux perçoivent un salaire annuel de 53,5KE. Les débutants touchent eux 34KE. Une des raisons à ces salaires tient à la fin de la chute de la part des variables dans leur rémunération. Après une baisse de près de 8%, les variables ont augmenté de 2,6%. Parmi les commerciaux, ce sont les seniors, ceux ayant 15 à 20 ans d'expérience professionnelle qui ont connu la plus forte augmentation de leur augmentation (+8,4%).

Les plus diplômés sont aussi les plus payés

Autre enseignement de l'étude Uptoo : les Bac +4/5 gagnent 1,8% de plus que les Bac +2, qui eux, ont perdu 4% de leur rémunération. De la même façon, ceux maîtrisant l'anglais sont aussi les plus évolutifs. En début de carrière, les commerciaux bilingues peuvent ainsi espérer gagner 11% de plus par rapport au salaire moyen des commerciaux débutant. Et en moyenne, les commerciaux bilingues ont connu une hausse globale de leur rémunération de 2,2%, "hausse d'autant plus significative que ceux qui ne parlent pas l'anglais couramment voient baisser leur salaire de 1,7% sur la même période". Surtout, en fin de carrière, les commerciaux bilingues sont payés 37% de plus que la moyenne.

Partager cet article sur :

le 22/09/2014



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi