Marché de l'emploi

Pôle emploi teste un nouveau système de contrôle des chômeurs

Pôle emploi teste un nouveau système de contrôle des chômeurs

Pôle emploi va présenter un dispositif visant à "redynamiser" des chômeurs. Déjà testée dans trois régions, cette expérimentation a conduit à 13,4% de radiations, selon l'AFP.

Depuis mi-2013, Pôle emploi expérimente ses "équipes dédiées au contrôle de la recherche d'emploi", révèle l'AFP. Les résultats du dispositif testé en Haute-Normandie, Provence-Alpes-Côte-d'Azur seront dévoilés mercredi en vue de son éventuelle généralisation.

Pour l'heure, l'expérimentation a mis en évidence qu'une large majorité (84%) des demandeurs d'emploi remplissent leurs obligations de recherche d'emploi, selon un document révélé par l'AFP. Par exemple, à La Rochelle, sur près de 4 000 demandeurs d'emploi contrôlés, seulement 16% ont reçu un avertissement avant radiation. En Paca, à l'inverse, près de 20% des 2.658 chômeurs contrôlés à Toulon et Manosque avaient reçu un avertissement avant radiation, 6,5% avaient effectivement été radiés.

Reste qu'il est dans tous les cas difficile de généraliser ces résultats, basés sur un échantillon non représentatif des demandeurs d'emploi.

Dissocier le contrôle de l'accompagnement

Le test actuellement mené par Pôle emploi vise à séparer l'activité de contrôle de celle d'accompagnement des chômeurs, afin d'évaluer l'impact d'une telle dissociation. Cette première expérimentation semble avoir généré une "redynamisation de la recherche d'emploi" ainsi que "l'identification de freins à la recherche d'emploi" et une "réelle complémentarité" entre les équipes.

Le document souligne cependant des "difficultés" à traiter certaines catégorie de population, comme les "demandeurs d'emploi âgés de plus de 57 ans", tout comme ceux où il existe un doute sur leur "aptitude à rechercher un emploi".

Partager cet article sur :

le 15/10/2014 par Guirec Gombert



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi